11212017Headline:

Cissé Bacongo au PDCI et à Bedié: ‘’Toi-même tu manges plus qu’Alassane, tu es devenu clair, tu es devenu rond, tu brilles’’… maintenant tu es gourmand.

Le Rassemblement des républicains (Rdr) ne cessera jamais d’étonner le monde y compris ses propres alliés dont le Pdci-Rda d’Henri Konan Bédié, comme son président Alassane Ouattara l’avait promis pour la Côte d’Ivoire en disant : ‘’avec Ouattara au Pouvoir la Côte d’Ivoire va étonner le monde’’. ‘’ Des gens se lèvent matin, midi et soir pour parler de l’alternance en 2020. On dit alternance, c’est-à-dire « toi, il faut te lever je vais m’asseoir ». Est-ce que c’est ça on appelle une offre politique?’’ a caricaturé Cissé Ibrahim Bacongo l’attitude des cadres du Parti démocratique de Côte d’Ivoire-Rassemblement démocratique africain (Pdci-Rda) et de son président Henri Konan Bédié. C’était le mardi 15 août 2017, lors d’une rencontre à Adjamé avec les militants du Rdr.

Pour Bacongo, ces alliés au sein du Rhdp veulent et en veulent enco

 

 

re plus de gâteaux, ce qui ne serait pas signe de gratitude à ses yeux.  Et l’ancien ministre de la Fonction publique, de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique de les sermonner : ‘’(…) Alors qu’on est assis ensemble, on mange ensemble. Toi-même tu manges plus que moi, tu es devenu clair, tu es devenu rond, tu brilles, parce que tu n’as aucune charge.’’ Récemment nommé ‘’Conseiller spécial du président de la République’’ le serviteur du Palais dit haut ce que murmure entre quatre murs son patron Alassane Ouattara : ‘’On te donne seulement tu manges. Tu n’arrives même pas respirer correctement. Maintenant, toi tu dis, alors qu’on mange : « lève-toi ». Pourquoi je vais me lever ? Ça veut dire que tu veux manger seul.’’  Un allié, le traite-t-on ainsi ? Peut-être que oui, s’il se montre trop gourmand. Et c’est ce que ferait le parti de Bédié dont la boulimie soulève le courroux du Rdr de Ouattara.

“Toi-même tu manges plus que moi, tu es devenu Clair”

Le même Cissé Ibrahim Bacongo disait le 21 mars 2017, parlant de l’alternance en 2020 suite à l’appel de Daoukro lancé par Henri Konan Bédié le président : « Je n’ai pas entendu, sans doute parce que j’ai pu être distrait à un moment ou à un autre, le président Henri Konan Bédié subordonner son appel à une quelconque condition, notamment ce que vous appelez l’alternance en faveur du PDCI en 2020. Je ne l’ai pas entendu (…) S’il y a un accord secret, ça veut dire qu’il n’est pas connu de tous. Il appartient aux éventuels signataires d’un tel accord de le rendre public. Pour ce que je sais et pour ce que j’ai entendu dire de la part du président de la République, il n’y a eu pas eu d’engagement secret». Sa sortie avait suscité la réaction de Maurice Kacou Djikahué le Secrétaire exécutif du Pdci-Rda. « 2020, c’est le PDCI (…) En 2020, le Pdci ne peut pas faire l’économie d’un candidat », répondait en effet Djikahué lors des échanges avec la délégation départementale du PDCI-RDA. A sa suite, c’est le président Henri Konan Bédié lui-même qui, dans une interview à Jeune Afrique avait cru clore le débat. « En 2020, le candidat du Pdci-Rda sera celui du Rhdp ».

Mais une sagesse ivoirienne très répandue en pays Béthé enseigne qu’il faut d’abord demander l’avis du nez avant d’inhaler quelque médicament que se soit. Signe qu’Henri Konan Bédié n’a pas l’assentiment de son soit disant allié,  Alassane Ouattara lui-même a montré des dispositions qu’il n’entend pas les choses de cette oreille. Si bien qu’il lui a répondu le 6 août dernier dans son adresse à la Nation. En disant que ‘’Tout le monde sera candidat en 2020’’. Ce qui voudrait, oui même si « En 2020, le candidat du Pdci-Rda sera celui du Rhdp » comme le souhaite Bédié, le Rdr aussi aura son candidat parce qu’il fait parti intégrante de Tout le monde, selon Ouattara le président dudit parti. Et comme la répétition est pédagogique, à toutes fins utiles, Alassane Ouattara remet en scelle le plus pugnace de ses va-t-en-guerre, pour rappeler à Bédié et ses ouailles que le discrours du 6 août 2017 est toujours d’actualité. Ce, sept mois après la première sortie de Cissé Ibrahim Bacongo qui n’a jamais été appréciée par l’allié du Pdci et qui avait suscité un lever de bouclier au sein du plus vieux parti politique du pays.

« Des gens se lèvent matin, midi et soir pour parler de l’alternance en 2020. On dit alternance, c’est-à-dire « toi, il faut te lever je vais m’asseoir ». Est-ce que c’est ça on appelle une offre politique?… » Dixit Bacongo. A bon entendeur salut !

 

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

One Response to "Cissé Bacongo au PDCI et à Bedié: ‘’Toi-même tu manges plus qu’Alassane, tu es devenu clair, tu es devenu rond, tu brilles’’… maintenant tu es gourmand."

  1. Viviane Monteomo says:

    Et la population Ivoirienne qui vous a mis à ces postes, qui a supporter les crises et dont les travailleurs ne peuvent pas s’offrir trois repas, qui se déplace difficilement à cause des coûts élevés des transports, et dont les jeunes jusqu’à 35 ans et plus n’ont pas un premier boulot. Cette population, elle mange combien dans votre partage. Sortez de ces palabres et faites le travail pour lequel la population vous a fait confiance.

Leave a Reply

Submit Comment