02052023Headline:

CLOTURE 2E EDITION DES JOURNEES DE LA FONCTION PUBLIQUE : LE PREMIER MINISTRE RAPPELLE LES ATTENTES DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE POUR LES ANNEES A VENIR

Abidjan, le 1er décembre 2022- A la clôture de la 2ème édition des Journées de la Fonction publique, le jeudi 1er décembre 2022 à Abidjan-Cocody, le Premier Ministre, Patrick Achi, a rappelé aux fonctionnaires et agents de l’État les attentes du Président de la République pour les années à venir. Notamment l’accélération de la Vision 2030 pour « Une Côte d’Ivoire solidaire », afin de donner aux populations une vie décente et prospère.

Les objectifs de la Vision 2030 pour « Une Côte d’Ivoire solidaire » ont été rappelés par Patrick Achi. Entre autres, favoriser la création de 8 millions d’emplois, contribuer à réduire de moitié le taux de pauvreté en le ramenant de 39% à 20%, doubler le revenu par habitant sur dix ans (de 1721 à 3440 dollars) et accroître le taux d’investissement global de 22% à 40%. Pour le Gouvernement ivoirien, a-t-il dit, le secteur privé doit porter cette forte ambition contenue dans la vision 2030.

En vue d’atteindre ces objectifs, a insisté le Premier Ministre, le Gouvernement mise sur le renforcement de la relation entre l’administration publique et le secteur privé qui est le plus gros créateur de richesses et d’emplois.

Ce qui nécessite, a-t-il poursuivi, « une digitalisation et une simplification des procédures de délivrance des actes administratifs, une administration forte et performante au service d’un secteur privé, catalyseur du développement du pays ».

Pour le Chef du Gouvernement, les défis sont de plus en plus importants. C’est pourquoi, il a relevé qu’une administration performante repose sur des hommes épris d’intégrité, d’éthique, de morale et de discipline.

« Nous avons confiance en vous. Le Président de la République compte sur vous. Ensemble, donnons vie à cette administration. Pensons à notre pays chaque jour, surtout à nos générations futures pour qu’elles puissent vivre dans un environnement, être à même de relever des défis et capables d’avoir un niveau de vie beaucoup plus décent que celui que toutes nos populations ont mené. Et cela relève de nous », a-t-il répété.

Depuis l’accession du Président de la République Alassane Ouattara à la magistrature suprême, a rappelé Patrick Achi, beaucoup a été fait pour les fonctionnaires et agents de l’Etat (un montant cumulé de 2 162 milliards de FCFA d’efforts financiers entre 2011 et 2021).

« Le Président de la République a fait sa part. Il appartient à chacun de respecter sa part », a-t-il signifié.

Entre autres mesures, la revalorisation salariale et des indemnités, le déblocage des salaires en 2014 après vingt-cinq ans, la reprise des avancements, la création de deux nouveaux emplois (Attaché Sanitaire et Assistant Sanitaire) à l’ENA et la signature du nouveau protocole d’accord portant trêve sociale sur la période 2022-2027, un accord pour lequel l’Etat va débourser sur les cinq prochaines années 1 100 milliards de FCFA, selon Patrick Achi.

La ministre de la Fonction publique, Anne Désirée Ouloto, a rassuré le Chef du Gouvernement que les fonctionnaires et agents de l’État ont pleinement pris conscience des attentes de l’Etat et s’engagent à contribuer à leur réalisation.

En marge de cette cérémonie de clôture, 93 fonctionnaires et agents de l’Etat dont des personnalités comme le Premier Ministre ont été décorés dans l’ordre du mérite de la Fonction publique. 26 ont été faits Commandeurs, 24 officiers et 43 chevaliers.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles