03292017Headline:

Cocody Cité Cascade :Un décor pittoresque/ Si Anne Ouloto passait par là…

cocody cite cascade

Cocody Cité Cascade : Si Anne Ouloto passait par là…

Un environnement saint est un environnement où il fait bon vivre. Là où l’air y est respirable et où le cadre est propre et ne souffre d’aucun déchet nuisible à la santé…Sauf que du côté de la cité les Cascades de Cocody sise à la 7ème tranche, des familles respirent au quotidien l’odeur nauséabonde des eaux usées issues des fosses septiques à ciel ouvert créées par la volonté d’un de leurs voisins. S’ils sont nombreux à respirer cette odeur, la famille Konan Mandi qui y a acheté un lot et y a fait bâtir sa maison depuis 2008 n’en peut plus de côtoyer les déchets d’aisance qui jouxtent sa maison et encore moins, d’en respirer l’odeur qui s’y dégage…

Un décor pittoresque

La cité les Cascades sise à la 7ème tranche est construite sur une sorte de colline. M. Koné Mandi et sa famille résident au pied de cette colline, disons qu’ils sont dans la vallée. Dans cette vallée, cette famille partage l’environnement avec d’autres familles terrées derrière quelques maisons cossues, un hôtel en cours de construction par des Chinois, et étrangement, une station d’eau de la Société de distribution d’eau en Côte d’Ivoire (Sodeci) abandonnée par le propriétaire. Parce que justement, les eaux d’aisance avec leur contenu que laisse échapper, à ciel ouvert, l’un des voisins situé un peu en hauteur, s’y déversent totalement. Les habitants ont-ils gouté à cette eau souillée par les excréments avant que sous plainte, la Sodeci ne décide de fermer la station? On ne saurait le dire! Mais une chose est sûre, la station est à l’abandon, et recueille tous les déchets environnants…

Les structures se rejettent les responsabilités

En vue de trouver une solution à ce problème d’assainissement qui porte atteinte à la santé publique, Monsieur Koné Mandi par courrier daté du 14 août 2014 expose la situation à l’Office National d’Assainissement et du drainage (Onad): «Je voudrais solliciter de votre bienveillance, la résolution d’un problème d’assainissement qui se pose dans mon voisinage. En effet, un certain nombre de villas dans mon voisinage, laisse couler les eaux usées des toilettes dans la rue jusqu’au forage de la Sodeci qui alimente le quartier en eau potable…» En réponse à ce courrier, le Directeur de l’Onad lui écrit le 9 octobre 2014. Ecoutons : «J’accuse réception de votre courrier relatif à l’écoulement des eaux usées dans votre rue. Mes services se sont rendus sur le site et ont effectivement constaté qu’un de vos voisins déverse directement ses eaux usées dans le caniveau qui aboutit à votre rue. Le problème posé étant lié à l’hygiène publique, je vous conseille de saisir la mairie de Cocody qui est compétente en la matière. Toutefois, nous pourrons appuyer la mairie pour mener une action auprès du propriétaire du lot incriminé pour l’aider à réaliser une fosse septique à l’intérieur de sa maison.» Mais depuis lors, silence radio! Aucune action n’a été menée sur le terrain afin d’assurer un cadre de vie sain à cette famille, et aux habitants des alentours. La mairie est même venue sur les lieux, mais en est repartie sans que les choses ne bouge d’un iota… Et la famille Koné Mandi continue de souffrir de ces excréments sur lesquels des hautes herbes ont vite fait de pousser… En bon engrais on imagine, mais très nocifs pour la santé…! Le quadrupède qui s’est même rendu sur le terrain a souffert le martyr de respirer cette odeur. Et a même failli s’arracher les intestins du ventre, au vu des immondices qui trainaient tout le long du ruisseau d’eau usée. C’est dire… Devant donc cette inaction, M. Koné Mandi a adressé un courrier daté du 11 janvier 2016, à la Directrice de l’Agence nationale de la salubrité urbaine (Anasur), pour l’informer du supplice enduré. En voici la teneur: «Je voudrais solliciter de votre bienveillance, la résolution d’un problème d’assainissement qui se pose dans mon voisinage. En effet, un certain nombre de villas dans mon voisinage, laisse couler les eaux usées des toilettes dans la rue jusqu’au forage de la SODECI qui alimente le quartier en eau potable.» En réponse à ce courrier, la Directrice de l’Anasur, lui fait savoir le 20 janvier 2016, que «le traitement des nuisances dues à des eaux usées ne révèle pas de la compétence de l’Agence Nationale de la Salubrité Urbaine. Je vous invite à vous adresser à l’Office national du drainage et de l’Assainissement (Onad) du ministère de la Construction, du Logement, de l’Assainissement et de l’Urbanisme qui est compétent pour le traitement de ce type de nuisance.» Ampliation du courrier de la Directrice de l’Anasur sera même faite au Directeur de l’Onad. Sauf que l’Onad est informé depuis belle lurette, mais dit qu’il revient à la mairie de Cocody de faire le travail. Le dossier trainerait donc dans les tiroirs de la mairie de Cocody. Voilà des années que ça dure. A ce stade donc et dans une affaire d’hygiène publique, on se demande pourquoi ni l’Onad, ni la Mairie de Cocody, n’ont le courage de faire injonction au propriétaire du lot incriminé, afin qu’il réalise une fosse septique dans sa résidence! Que coûte la réalisation d’une fosse septique dans une affaire ou la mise en danger de la santé des personnes est manifeste? Peut-être que nos autorités attendent le pire, pour venir exprimer leur compassion, devant les cameras et photographes, comme il est de coutume! Pour faire don d’un million par victime comme si la vie humaine avait un prix… Espérons seulement qu’on n’en arrivera pas jusque là… Monsieur Koné Mandi et sa famille ne veulent pas en arriver là… Ils demandent juste que l’Etat leur garantisse un environnement sain et propice pour leur épanouissement. Oui, la famille Koné Mandi a aussi le droit de vivre dans un cadre de vie sain et propre, même si les autres n’en ont cure. Lui et sa famille sont convaincus qu’ils ne finiront jamais par s’habituer à côtoyer et à respirer les odeurs d’excréments. Courage, courage, Anne Ouloto finira par passer par là, un jour!

M.M, in L’Eléphant déchainé 471

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment