08232019Headline:

Cocody: Déguerpissement sanglant,Des populations se révoltent et affrontent l’Armée

frci population

Le quartier précaire « Gobelet », dans la commune de Cocody a été l’objet, le vendredi 20 février 2015, d’un affrontement d’une rare violence entre les riverains et les forces de l’ordre composées en grande partie de policiers et de militaires armes au point.

« Gobelet », qui fait partie des sites à risque répertoriés par les autorités ivoiriennes, doit être déguerpi et les maisons rasées. C’est pourquoi, des bulldozers ont été dépêchés sur les lieux, le vendredi 20 février 2015 pour accomplir la tâche. Pour que les engins puissent convenablement effectuer leur travail de démolition, ils sont appuyés par un important détachement des forces de l’ordre. Mais surtout à cause de l’opposition des habitants de cette bourgade qui s’opposent à leur déguerpissement.

Peu après 6H du matin, « Gobelet » est encerclé par des policiers et des éléments des Forces républicaines de Côte d’Ivoire (Frci) sur les dents. Plus personne ne doit y entrer. Les riverains sont sommés de dégager des lieux. Aussitôt l’ordre est donné aux engins de débuter leur boulot. C’est ce qui ne fallait pas. Les populations tentent de se dresser contre les machines avec des jets de pierres pour certains riverains en colère. Les minutes qui suivent, les policiers dégoupillent les premières canettes de lacrymogène. N’empêche ! Les populations semblent résister à cette première charge. Les forces de l’ordre passent au plan B en intensifiant la charge tout comme les Frci qui procèdent à des tirs de sommation. Certains riverains sont expulsés de leur maison manu militari quand d’autres qui se sont montrés violents reçoivent en retour des coups de matraques.

La confusion s’installe avec une forte odeur et une fumée compacte de lacrymogène. Des cris de douleurs et de détresse ainsi que des pleurs sont entendus. C’est la débandade chez certains voisins de « Gobelet ». Des riverains pris dans l’étau des forces de l’ordre qui ont totalement ceinturé le quartier tentent de s’échapper pour certains.

Le bilan est lourd de ce côté de « Gobelet » appelé communément Château : un mort et plusieurs blessés avec des fractures. Ces derniers sont transportés par des proches vers l’Hôpital militaire d’Abidjan (Hma) et dans des centres de santé d’urgence. La victime d’une quarantaine d’année aurait un fort accent anglophone pour ceux qui le fréquentaient. Aux environs de 11H, un corbillard est sorti des lieux certainement avec le corps sans vie du jeune. Bien avant, de sources sécuritaires, la police scientifique aurait débarqué pour faire le constat d’usage.

Du côté de « Gobelet » Attoban, c’est quasiment le même scenario puisque selon des témoignages de riverains non confirmés ni infirmés par les forces de l’ordre, un corbillard se serait rendu sur les lieux pour en ressortir quelques minutes plus tard. Toutefois, au moins quatre blessés ont été enregistrés. Au moment où nous quittions les lieux, les forces de l’ordre étaient toujours en alerte et empêchaient le passage en ces lieux.

M’BRA Konan

soir info

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment