12062016Headline:

Commune de Cocody:Legislatine /Entre L’ex-députée d’Abobo Affoussiata Bamba, et Yasmina qui pourra recueillir plus de voix ?

affoussatou-et-yasmina

Yasmina Ouégnin élue en 2011 avec un taux de 15,71% et 573 voix d’avance

Qui parmi les deux principales listes en compétition ( la liste Rhdp avec Affoussiata Bamba Lamine et la liste indépendante avec Yasmina Ouégnin ), sera élue député de la commune de Cocody au soir du 18 décembre 2016 ?

Un regard sur quelques résultats des scrutins passés permet de se faire une petite idée , même si cela n’est pas suffisant pour déterminer ce qui se passera.

La circonscription compte 581 bureaux de vote pour 213.668 (deux cent treize mille six cent soixante huit ) électeurs inscrits.

Lors de la présidentielle de 2010 qui reste, en dehors de la crise post électorale qui a suivi, l’élection référence, l’élection la plus concurrentielle et la plus ouverte jamais organisée en Côte-d’Ivoire, les populations de Cocody avaient voté en masse comme l’ensemble des autres populations ivoiriennes , avec un taux de participation de 76,29% au second tour .

Quelques mois plus tard, la commune est victime du boycott lancé par le Fpi.

Yasmina Ouégnin est alors élue pour le compte du Pdci avec une maigre participation de 15,71% soit 33.570 (trente trois mille cinq cent soixante dix) électeurs. Elle gagne avec une avance étriquée de 573 voix ( 15.345 contre 14.772 ) face à la liste Diakité Coty-Fatoumata épouse Kanaté-Nguessan Daniel Joseph qui fera un recours infructueux pour dénoncer une fraude.

Anaky et le Mfa arrivèrent en troisième position avec 5,52 % soit 1.813 voix.

Pour les adeptes du poids des taux de participation comme fondement de légitimité, il est bon de noter qu’avec son pourcentage et ses résultats, Yasmina a représenté la cité de Cocody pendant 5 ans, sur la base des seuls suffrages d’environ 7,5% de la population électorale de Cocody: 15345 voix sur 213668 voix disponibtles.

Au niveau national, le taux de participation à l’élection législative de 2011 avait été de 36,56.

En clair les populations ivoiriennes ont voté beaucoup plus ailleurs qu’à Cocody; et Yasmina Ouégnin n’avait pas particulièrement réussi à mobiliser la population de Cocody pour braver le mot d’ordre de boycott du Fpi, et s’assurer une victoire plus large et incontestable.

La situation sera-t-elle différente cette fois-ci ? 5 ans plus tard, réussira-t-elle à mobiliser aussi bien l’électorat Pdci, que pro-Gbagbo et même les déçus du Rdr ?

À l’élection présidentielle de 2015, Cocody avait obtenu un taux de participation de 35,41% (plus du double malgré le même contexte de boycott, que les 15% des législatives de 2011) ; avec Affoussiata Bamba et le maire Pdci de Cocody comme coordinateurs de la campagne, pour le compte du candidat Ouattara et du Rhdp.

Lors du référendum constitutionnel du 30 octobre 2016, le taux de participation avait été de 53,93%, alors que Yasmina Ouégnin qui était pour le NON sans prôner le boycott, n’avait fait aucune campagne, laissant Affoussiata Bamba, le maire de Cocody et le Rhdp seuls aller à la rencontre des populations.

Chaque élection ayant sa vérité, aucune l’action n’étant identique à aucune autre, nul ne saurait prédire ce qui se passerait le 18 décembre 2016, même si d’une part les électeurs sont pratiquement les mêmes à toutes les élections,
– et si d’autre part on se base sur des chiffres passés qui peuvent servir à tout dire, à dire ce qu’on veut leur faire dire tout comme ils peuvent servir à ne rien dire, tout en sachant qu’il est utile de les avoir avec soi comme curseur pour mieux appréhender l’environnement des scrutins à venir.

Charles Kouassi

Afrikipresse.fr

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment