07212024Headline:

Congo: un homme d’affaire Belgo-Congolais tué à Goma/ une trentaine d’individus suspectés

La Jeunesse du Nord-Kivu salue les premières initiatives prises par le Chef de l’Etat, Félix Tshisekedi, depuis son arrivée à la magistrature suprême jusqu’aujourd’hui notamment, l’instauration d’un Etat de droit en République Démocratique du Congo et l’encourage à faire de la justice équitable une priorité absolue tout au long de son mandat. C’est dans ce contexte que cette structure a saisi, dans une lettre ouverte, le Président de la République et le Vice-ministre de la Justice, dans une correspondance, pour exiger que soient déférés le juge naturel les commanditaires de l’assassinat de l’homme d’affaire belgo-congolais, Simba Ngezayo, lâchement abattu le 3 novembre dernier vers 7 heures du matin dans la ville de Goma alors qu’il accompagnait ses enfants à l’Ecole.

Dans les deux documents adressés au Chef de l’Etat et au Vice-ministre de la Justice, la Jeunesse du Nord-Kivu a fait remarquer que le meurtre de l’homme d’affaire belgo-congolais est dû principalement à la recrudescence de l’insécurité dans cette partie Est du pays. Toutefois, les forces de l’ordre ont su mettre la main sur une trentaine de personnes (militaires et civiles), présentées comme étant les commanditaires de l’assassinat de Simba Nzezayo. Fort curieusement, un transfert inopportun vers Kinshasa à la prison Militaire de Ndolo aurait été organisé après la demande d’assistance aux prévenus, qui aurait été formulée par l’auditorat, en prévision de la fixation de ce dossier pour leur comparution, et que certains d’entre ces prévenus seraient relâchés, renseigne-t-on.

De ce qui précède, la Jeunesse du Nord-Kivu sollicite l’implication du Chef de l’Etat en tant que commandant suprême, et celle du vice-ministre de la Justice en tant patron de la justice, pour que les présumés commanditaires du meurtre de l’homme d’affaire belgo-congolais soient déférés devant leur juge naturel, à savoir dans la ville Volcanique de Goma.

Aussi, dans le souci de mettre fin à l’impunité et décourager ces actes inciviques, la Jeunesse du Nord-Kivu sollicite également qu’un procès équitable soit ouvert par la justice militaire à Goma enfin de donner la lumière à cette affaire dont tout le monde attend le jugement.

Operanews

What Next?

Recent Articles