02032023Headline:

Congrès PS: Hélène Geoffroy veut suspendre la participation du PS à la Nupes si elle gagne

Q: Si vous êtes élue à la tête du PS, quelles sont les principales mesures que vous mettrez en place?

R: Évidemment, nous suspendrons notre participation à la Nupes. Mais au-delà, je souhaite opérer un triple rassemblement, qui nous permettra de travailler sur le fond. D’abord, un rassemblement des socialistes. Il y a plus de socialistes en dehors du PS que dans le parti, et les électeurs classiques du PS votent aujourd’hui LFI, LREM ou EELV. De plus, nous avons nos 79 camarades suspendus par la direction nationale (les “dissidents” de la Nupes aux législatives, Ndlr).

Le deuxième rassemblement consiste à s’adresser à toutes les catégories de Français. Aujourd’hui nous ne parlons plus qu’aux plus aisés, mais peu aux catégories populaires et aux milieux ruraux. L’enjeu c’est ce que j’ai appelé le “Front de classe”, en reprenant une formule de François Mitterrand: comment on refait une alliance des classes populaires, moyennes et plus favorisées autour d’un projet de société.

Dans notre texte d’orientation, nous avons décliné les sujets qui ont pu cliver à gauche, qui préoccupent les Français, et sur lesquels nous devons apporter des réponses: le sujet de l’école, -il faut retravailler la façon dont le système éducatif fonctionne-, la question du travail, la transition écologique, qui ne s’adresse aujourd’hui qu’aux gens qui vont bien. Il y a aussi les questions de sécurité, d’immigration et d’Europe.

Le troisième rassemblement, c’est faire l’union de la gauche mais autour d’un Contrat de projet. Aujourd’hui, on n’est pas dans l’union de la gauche, on est en train de suivre une dérive qui par certains aspects est populiste. Ce n’est pas la gauche.

Q: Qu’est-ce qui vous distingue du troisième candidat, Nicolas Mayer-Rossignol?

R: Ca fait deux ans que je dis que nous ne travaillons pas, que nous sommes dans une impasse (…) Je me réjouis que des militants qui étaient proches d’Olivier Faure, comme Nicolas Mayer-Rossignol, fassent la même analyse sur le bilan.

Maintenant, il faut aussi clarifier la question de la Nupes: le sujet c’est pas +est-ce qu’on est pour ou contre l’union de la gauche?+, la question est de savoir si la stratégie d’Olivier Faure permet, comme il le dit, de lancer le PS vers des cieux plus favorables, ou si comme je le dis, elle entraine sa disparition. Je dis qu’il faut mettre un coup d’arrêt à cette stratégie. Je suis la candidate de la constance et de la clarté, j’ai voté contre l’accord Nupes, ce qui n’est pas le cas de “la Troisième voie” de Nicolas Mayer-Rossignol.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles