08202018Headline:

Conseil des Ministres à Yamoussoukro : Les dernières décisions du gouvernement en 2017/ce qu’il faut retenir

Sous la présidence d’Alassane Ouattara, le gouvernement s’est réuni  ce mercredi 20 décembre 2017 à Yamoussoukro dans le cadre du dernier Conseil des ministres de l’année 2017.  Filière café, Forces armées, santé publique, audiovisuel… étaient à l’ordre du jour.

Par Abraham Kouassi

Pour sa traditionnelle réunion hebdomadaire, le gouvernement ivoirien a quitté le Palais présidentiel du Plateau pour la Fondation Félix Houphouet-Boigny de Yamoussoukro. Le dernier Conseil des ministres de l’année 2017 s’est déroulé ce mercredi 20 décembre 2017 dans la capitale politique ivoirienne.

Arrivé à Yamoussoukro en début de soirée le mardi 19 décembre, Alassane Ouattara a présidé la rencontre. Au terme de la réunion, plusieurs décisions ont été annoncées par Bruno Nabagné Koné, porte-parole du gouvernement.

Ainsi, dans le domaine agricole, le gouvernement a fixé le prix du café « bien séché, décortiqué et trié » à 750F CFA. Les Forces armées ont également été au menu des décisions du Conseil avec des promotions pour le haut commandement. Le Général de division Touré Sékou, Chef d’Etat-major général des armées (CEMA) a été promu au grade de Général de corps d’armées.

 

Général de Brigade avant ce 20 décembre 2017, Nicolas Kouakou, Commandant Supérieur de la Gendarmerie a été promu au grade de général de division. Quant à Kouyaté Youssouf, Directeur général de la Police nationale il est passé au grade de contrôleur général de Police.

Ces nominations, faut-il le souligner concernent de nombreux autres officiers de l’armée ivoirienne.

Au cours de cette rencontre, le gouvernement ivoirien a également annoncé la mise en place de la Cour des Comptes. Cette structure va remplacer l’actuelle Chambre des Comptes de la Cour suprême.

A en croire le porte-parole du gouvernement, « Cette Cour des comptes devient l’institution supérieure de contrôle des finances publiques à laquelle tous les autres corps de contrôle seront tenus désormais de remettre leur rapport ».

Pour le secteur de la santé publique, le gouvernement ivoirien a annoncé la construction d’un centre hospitalier universitaire ( CHU) à Abobo,  6 centres hospitaliers régionaux (CHR), 5 hôpitaux généraux et 3 hôpitaux militaires dès 2018.

Une avancée pour la migration vers la TNT

La question de la Télévision numérique terrestre (TNT) a été abordée lors de ce Conseil. Ainsi, Bruno Koné a annoncé une décision du gouvernement visant à faire évoluer cette migration.

Il s’agit de la création de la Société ivoirienne de télédiffusion dénommée « l’Ivoirienne de télédiffusion ».  « La création de cette société d’Etat répond à l’exigence de mise en place d’un opérateur national de diffusion distincte des entreprises éditrices de programmes pour la mise en œuvre du processus de migration vers la Tnt. Il sera chargé de la diffusion des programmes des chaînes éditrices », a expliqué Bruno Koné.

Notons qu’après ce Conseil des ministres, Alassane Ouattara a échangé avec le directoire de la Chambre des Rois et Chefs traditionnels dont le siège se trouve à Yamoussoukro.

/ivoirejustice

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment