08182017Headline:

Coopération sécuritaire-La force Licorne quitte la Côte d’Ivoire

/soldat  francais helico

Coopération sécuritaire- La force Licorne laisse la place aux forces françaises!

Après douze ans d’action sur le territoire ivoirien, l’Opération française Licorne prendra fin, demain, au cours d’une cérémonie militaire et fera place aux Forces Françaises en Côte d’Ivoire (FFCI).

Le positionnement géographique de la Côte d’Ivoire, la qualité de ses infrastructures portuaires et aéroportuaires, ainsi que les capacités de ses emprises ont été déterminants dans le choix d’installation de la force, faisant des FFCI une plateforme stratégique, opérationnelle et logistique majeure pour la sous-région.

« Cette journée, qui se veut festive, marquera solennellement la fin de l’opération Licorne et célébrera dans le même temps la création des Forces Françaises en Côte d’Ivoire (FFCI) » indique un communiqué de l’armée française qui nous a été transmis ce mardi.

Elle devra être également, « le carrefour des relations franco-ivoiriennes et permettre aux citoyens ivoiriens de renforcer leurs liens avec les militaires français du camp de Port-Bouët, camp installé en Côte d’Ivoire depuis le début des années 60 ».

Les FFCI ne seront plus uniquement centrées sur la Côte d’Ivoire, elles ont vocation à devenir une base opérationnelle avancée et l’unique point d’appui logistique des forces pré positionnées sur la façade ouest-africaine.

De plus, précise le communiqué, « la mission de formation des militaires des Forces républicaines de Côte d’Ivoire (FRCI) se poursuivra comme prévu par le nouvel accord de partenariat de Défense signé le 26 janvier 2012. Les FFCI continueront d’accompagner la réforme de l’armée ivoirienne et d’aider la Côte d’Ivoire à restructurer son outil de Défense ».

Le ministre d’Etat ivoirien, ministre de l’intérieur et de la sécurité, Ahmed Bakayoko, l’Ambassadeur de la France en Côte d’Ivoire Georges Serre ainsi que le Contre-amiral Laurent Isnard, représentant le Chef d’Etat-Major des Armées Françaises, sont attendus à cette cérémonie à laquelle sont invitées des galeries d’art ivoiriennes.

Le ballet National de Côte d’Ivoire, la musique de la garde Républicaine et la chorale Petit Choeur de Port-Bouët, se produiront notamment à cette occasion. L’Opération Licorne a été lancée en 2002 après le début de la rébellion ivoirienne.

SourceAPA

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment