06052020Headline:

Coronavirus : Ouattara réquisitionne 13 hôtels à Assinie pour lui et des proches

Le Chef de l’Etat Alassane Ouattara se rendra dans la localité d’Assinie, selon un courrier de la présidence ivoirienne que détient Afriksoir, ce vendredi 27 mars 2020. Un déplacement classique, d’autant que le Président ivoirien séjourne régulièrement dans cette ville balnéaire, où il possède une résidence secondaire. Cependant, du fait des mesures d’interdiction prises, dans le cadre de la lutte contre le coronavirus, treize hôtels ont été réquisitionnés.

Ces hôtels de la commune du maire Hippolyte Ebagnitchie ont été réquisitionnés, « afin de répondre aux besoins d’hébergement des personnels déployés », à la suite du Président Alassane Ouattara. Le courrier signé d’une autorité militaire du palais présidentiel, précise que cette réquisition est faite « compte tenu des mesures prises pour lutter contre la propagation de la pandémie du Convid-19 ».

Treize hôtels sont ainsi visés par la réquisition, somme toute régulière et normale pour des proches d’un Président de la république (personnels), qui pose toutefois des questions. Est-ce la raison pour laquelle la mesure d’isolement du Grand Abidjan a été étendue à Assinie ? Est-ce la raison pour laquelle la quarantaine d’Abidjan a été reportée à dimanche minuit ? On ne saurait répondre par l’affirmative.

« plusieurs hôtels de la commune ont été réquisitionnés, « afin de répondre aux besoins d’hébergement des personnels déployés », à la suite du Président Alassane Ouattara. »

Toutefois, alors que l’on se dirige vers un confinement progressif et que les dirigeants du monde entier sont au front, le gouvernement ivoirien ne gagnerait-il pas à mieux communiquer sur un Exécutif à la barre, plutôt qu’un exécutif qui se claquemure ou se confine dans une sorte de bunker, surtout depuis l’annonce du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, sur le contact qu’il a eu avec une personne testée positive ?

D’autres experts martèlent que l’attitude présidentielle faite de sortie au moment opportun et non des sorties populistes ou visant à faire du spectacle, est la meilleure option. « C’est dans ce cadre qu’il faut comprendre ce courrier relatif à la réquisition de certains hôtels à Assinie », explique-t-il. Un habitué du palais présidentiel du Plateau déclare qu’il n’y a pas de quoi fouetter un chat. En ce sens que ces hôtels ont toujours été occupés par les proches du Président Ouattara, lors de ces déplacements à Assinie. « La réquisition serait nécessaire, du fait de la situation où les hôtels sont fermés. Autrement, en temps normal, un seul coup de fil aurait suffi. Il faut aussi tenir compte du fait que le document peut ne pas être officiel ou destiné à un usage public » démontre notre source, de la Présidence.

« Initialement prévue pour le jeudi 26 mars 2020, cette mesure a été reportée sans une raison valable au dimanche 29 mars 2020 »

Avec 16 nouveaux cas confirmés enregistrés à la date du jeudi 26 mars 2020, la Côte d’Ivoire compte désormais 96 cas de contamination à la maladie de Coronavirus (Covid-19). Et jusque-là, les nouvelles mesures drastiques édictées par le Président Alassane Ouattara, président du RHDP ne sont toutes pas entrées en vigueur. En dehors de l’Etat d’urgence décrété et de la mise en œuvre du couvre-feu, les autres mesures dont celles de l’isolement total de la ville d’Abidjan aux autres villes de l’intérieur du pays, attendent, pour certaines d’être mises en oeuvre.

Initialement prévue pour le jeudi 26 mars 2020, cette mesure a été reportée sans une raison valable au dimanche 29 mars 2020, à minuit. L’annonce de ce report a été faite par le ministre de la Sécurité et de la Protection civile, Vagondo Diomandé, lors d’un point-presse, dans le cadre de la lutte contre la pandémie.

afriksoir.net

Comments

comments

What Next?

Related Articles