05292020Headline:

Coronavirus: Un cas importé signalé au Trésor d’Abidjan

Un « cas importé » de coronavirus détecté au Trésor public d’Abidjan, laisse croire que les conséquences de « l’initiative personnelle » du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, de « gérer en B to B », des personnes devant être placées en quarantaine et autorisées à aller s’auto-confiner chez elles ; pourraient plus dommageables que jamais.

L’administration du Centre médical Paul Antoine Bohoun Bouabré du Plateau (hôpital des fonctionnaires) a détecté une contamination du Covid-19 le lundi 23 mars 2020. Il s’agit d’un membre du personnel soignant qui a effectué récemment un séjour en Europe. .

En effet, le Coronavirus ou Covid-19, continue de tisser sa toile au grand dam de la population. Soulignons que Côte d’Ivoire est touchée de plein fouet, où l’on dénombre une vingtaine de cas confirmés. Parmi ceux-ci, se trouve un membre du personnel soignant de l’administration du Centre médical Paul Antoine Bohoun Bouabré du trésor public.

La triste nouvelle a été donnée dans une note signée par le directeur général du Trésor et de la comptabilité publique, Jacques Konan Assahoré, en date du lundi 23 mars 2020. Selon la correspondance, « dans la matinée du lundi 23 mars 2020, il nous a été signalé, par l’administration du Centre médical Paul Antoine Bohoun Bouabré, un cas de contamination au Covid-19 portant sur un membre du personnel soignant. Au terme des investigations menées par nos services compétents, appuyés des autorités du District sanitaire d’Abidjan et de l’Institut national d’hygiène publique, il s’agirait d’un cas importé au terme d’un récent séjour effectué dans un pays européen ».

« Au regard de l’urgence imposée par l’évolution de la situation, et en vue de lutter efficacement contre la propagation du virus tout en veillant à la continuité du service public, la direction générale décide : pour mitiger le risque de propagation de la maladie liée au Covid-19 dans ses services : de la fermeture immédiate et jusqu’à nouvel ordre du Centre médical Paul Antoine Bohoun Bouabré qui fera l’objet d’une opération de désinfection totale sous la conduite de l’Institut national d’hygiène publique ; de l’identification, en vue d’un confinement d’office d’une durée de 15 jours, de tous les agents du trésors s’étant rendus au centre médical ces deux dernières semaines pour y recevoir des soins ou ayant fait bénéficier l’un de leurs ayant droits des prestations dudit centre durant la même période; du recensement par service en vue de confinement de toute personne ayant séjournée, durant la quinzaine écoulée dans un pays étranger classé zone à risque (…), », poursuit la note de service.

afriksoir.net

Comments

comments

What Next?

Recent Articles