10242020Headline:

Côte d ‘Ivoire : la CEI n’a pas dit la vérité au sujet de Marcel Amon-Tanoh et le conseil constitutionnel a tranché

Le candidat independant à l’élection présidentielle ivoirienne du 31 octobre a fourni des preuves sur le fait que la conseil Constitutionnel n’avait pas le droit de retirer sa candidature de la course.

Marcel Amon-Tanoh affirme : “Comme en attestent les documents ici présentés, j’ai bel et bien transmis les parrainages de 22 régions dont 2 districts de Côte d’Ivoire à la CEI.
Où sont donc passées les 9 régions qui manquent au dossier qui a été transmis à la Cour Constitutionnelle ? Jugez-en vous-mêmes …”

L’image contient peut-être : texte
Aucune description de photo disponible.

Pour rappel, le Conseil constitutionnel a dévoilé lundi 14 septembre 2020 la liste des candidats retenus à l’élection présidentielle d’octobre 2020. Affi N’Guessan (FPI), Henri Konan Bédié (PDCI), Kouadio Konan Bertin (Indépendant) affronteront Alassane Ouattara (RHDP), Président en exercice.

Sapel MONE

Comments

comments

What Next?

Recent Articles