08232017Headline:

Côte d’ivoire 112 enfants incarcérés à la Maca

les-prisonniers-malades maca

A la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan (Maca) 112 enfants font partie des pensionnaires.

Selon Eric Gnamien Koffi , chargé de programmes de l’Ong Dignité et droits pour les enfants en Côte d’Ivoire (Dde-ci), 47 de ces mineurs sont sous mandat de dépôt. Le cas de ces enfants constitue une préoccupation majeure pour son organisation. C’est pourquoi, à chaque événement, l’Ong ne manque pas d’attirer l’attention des pouvoirs publics, des parents, des organisations internationales et nationales etc.

Le jeudi 27 novembre 2014, à la Conférence épiscopale régionale de l’Afrique de l’ouest francophone (Cerao), aux II Plateaux, la situation des enfants incarcérés dans les prisons ivoiriennes a occupé le centre des débats, des deux panels organisés par la Dde-ci. Les différents panélistes qui se sont prononcés sur le thème de la rencontre « 25 ans de convention relative aux droits de l’enfant, quelles avancées et quelles perspectives concrètes pour les enfants en conflit avec la loi en Côte d’ivoire ?», ont reconnu que les parents ont une grande part de responsabilité dans les chemins tortueux empruntés par les enfants.

Les mauvais comportements des enfants sont en majorité dus aux agissements des parents. «Un enfant est un être en évolution. Il doit de ce fait bénéficier d’une parentalité positive. Une parentalité qui ne brime pas mais qui met plutôt l’accent sur la communication. Il doit également exister entre l’enfant et le parent, une relation harmonieuse », a conseillé le chargé de programme à Dde-ci. Quant à Ludovic Manois, psychologue, il a insisté sur les actions que l’État doit mener pour permettre la réinsertion de ces enfants. Pour lui, l’État gagnerait à les envoyer dans un centre de rééducation que de les incarcérer dans des prisons où ils pourront être sous l’influence des caïds.

Elysée YAO

linfodrome.com

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment