09252018Headline:

Côte d’Ivoire: 3ème mandat de Ouattara, se que dit Affi N’guessan…

Le Président du FPI, Pascal Affi N’guessan, ne veut pas entendre parler d’un 3ème mandat du président Ouattara
L’idée d’un 3ème voire 4ème mandat du président Ouattara évoquée par l’Agence France Presse (AFP) qui cite l’hebdomadaire Jeune Afrique, agite la classe politique ivoirienne. Le président du Front populaire ivoirien (FPI), Pascal Affi N’guessan, s’est prononcé sur le sujet.

Selon l’Agence France Presse (AFP), le chef de l’Etat, Alassane Ouattara, n’exclurait pas l’idée d’un 3ème voire un 4ème mandat à partir de 2020. Il n’en fallait pas plus pour créer le séisme au sein de la classe politique ivoirienne, notamment au niveau de l’opposition.

Le président du Front populaire ivoirien (FPI), Pascal Affi N’guessan, est sorti du bois pour assener ses vérités. « C’est une position qui n’est pas intellectuellement et politiquement correcte, acceptable, dans la mesure où le chef de l’Etat sait bien que la volonté qui est exprimée à travers la limitation des mandats en Côte d’Ivoire comme de façon générale à l’heure actuelle en Afrique, c’est qu’un citoyen ne puisse pas faire plus de 2 mandats. C’est ça qui est la volonté politique qui est transcrite par la loi, par la Constitution », a-t-il confié au confrère RFI.

Poursuivant sur sa lancée, Affi N’guessan dit ne pas comprendre comment le chef de l’Etat qui est à son deuxième mandat puisse imaginer un troisième ou un quatrième. « M. Ouattara a fait 2 mandats. Je ne comprends pas comment il puisse imaginer un 3ème ou un 4ème mandat. Ce serait même une violation flagrante de la Constitution et de la volonté exprimée par les Ivoiriens à travers la Constitution. On ne peut pas dire que l’application de la loi dépend des circonstances, des situations, ou des ambitions des uns et des autres. La loi, c’est la loi. Il n’est pas le seul ivoirien capable de maintenir, d’ailleurs il ne l’a pas fait. Capable de maintenir la paix et la stabilité de ce pays ».

Pour terminer, le président du FPI, a souligné que le chef de l’Etat ne peut pas être candidat. « Monsieur Ouattara ne peut pas être candidat ». Car, selon Affi N’guessan, « Vouloir le faire, c’est chercher encore à créer l’instabilité et l’affrontement en Côte d’Ivoire ».

Adolphe Angoua

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

 

imatin.net

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment