12062016Headline:

Côte d’Ivoire- 48 h après l’assassinat d’un opérateur économique,Le départ des Frci exigé,Les opérateurs interpellent Hamed Bakayoko

hamed frci

48 h après l’assassinat d’un opérateur économique à Gagnoa, les populations sont encore sous le choc.

Hier jeudi 16 avril, les commerçants de Gagnoa dans leur ensemble, se sont réunis au cercle libanais en vue de rendre un dernier hommage au disparu. En marge de la cérémonie funèbre, ces opérateurs économiques ont haussé le ton face à la presse, contre les attaques effrénées dont ils sont les principales cibles. « Nous demandons le départ des Frci parce que nous sommes fatigués de leurs agissements. On ne peut plus voyager et faire des affaires en toute liberté, sans qu’il n’y ait une attaque. Les bandits n’hésitent plus à tuer. Nous sommes informés de tout ce qui se passe dans leur camp. Qui sont ceux qui attaquent ? La situation sécuritaire ne rassure pas les investissements. On ne peut travailler comme il se doit. Ce problème concerne toute la population. Tous les magasins de Gagnoa ont été attaqués. Nous interpellons le ministre de l’Intérieur, Hamed Bakayoko. Nous voulons le Ccdo en lieu et place des Frci. Nous demandons au ministre de prendre nos cris du cœur en main car trop, c’est trop », ont-ils craché.

Le fléau de l’insécurité a pris une grande proportion et la réputation des forces de l’ordre est remise en cause. Pour les opérateurs économiques, en général, et les populations, en particulier, leur salut ne viendra que de la présence, à Gagnoa, du Centre de coordination des décisions opérationnelles (Ccdo) car certains policiers et Frci sont trempés dans des coups pour avoir prêté main-forte à ces scélérats. Des policiers braqueurs ou éclaireurs, tout comme des Frci incriminées dans de sales coups, ont déjà été arrêtés. Outre ces gros soucis, le plus crucial, du point de vue général, demeure le cas spécifique des démobilisés. Plusieurs de ex-combattants non retenus dans l’armée régulière détiennent encore des armes.

Venance KOKORA à Gagnoa

L’INTER

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment