01182017Headline:

Côte d’Ivoire /A 4 ans de la présidentielle 2020/ Soro se prepare fort /ce qu’il va faire maintenant…

soro 2pg

A 4 ans de la présidentielle 2020/ Guillaume Soro veut lancer son parti

A peine a-t-il entamé son second mandat que le président ivoirien, Alassane Ouattara voit grouiller autour de lui des velléités de candidature à sa succession en 2020. Et ce, d’autant plus que le chef de l’Etat a annoncé qu’il ne tentera pas de briguer un troisième mandat. Parmi ces potentiels candidats, Guillaume Soro affûte ses armes.

En règle générale, les politiques pensent toujours à la prochaine élection dès que la dernière est achevée. Et, la Côte d’Ivoire n’échappe pas à cette réalité. Dans l’entourage du président ivoirien Alassane Ouattara, une bataille plus ou moins sourde pour la présidentielle de 2020 se mène depuis plusieurs mois. S’il n’a pas encore officiellement annoncé ses intentions de briguer la magistrature suprême dans 4 ans, le président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire, Guillaume Soro est plus qu’intéressé par le palais présidentiel d’Abidjan-Plateau.

Actuellement membre du Rassemblement des Républicains (RDR), l’ancien patron des Forces Nouvelles (FN) manoeuvre en coulisses afin de bénéficier du soutien du parti d’Alassane Ouattara à cette élection. Mais, en dépit de bonnes relations avec la base de la formation politique au pouvoir, le ‘’PAN’’ comme l’appellent ses partisans semble loin d’être le favori de certains hiérarques du parti qui, selon nos informations misent sur Amadou Gon Coulibaly.

Conscient de ce fait et surtout de la réalité ivoirienne qui dicte qu’il est extrêmement difficile pour un candidat d’envisager une victoire à la présidentielle sans avoir avec lui, un appareil politique structuré et efficace, le député de Ferkéssédougou envisage, selon des sources bien informées de créer son propre parti politique.

« Tout est déjà prêt. C’est en fait un projet relativement ancien qu’il a gardé dans les tiroirs, fait savoir notre informateur ». « Il compte évidemment sur son parti, le RDR. Mais, au cas où les choses ne vont pas dans le sens qu’il désire, il va lancer ce parti. Et soyez-sûrs que beaucoup de cadres du RDR et même certains jeunes du PDCI bien connus sont prêts à le suivre », poursuit notre informateur qui précise que « le moment venu, des soutiens inattendus de Soro feront surface ».

Pour ce qui est du fonctionnement de cette formation politique dont la dénomination devrait rappeler le terme « Forces Nouvelles », notre source avance que les différents mouvements de soutien à l’ancien Premier ministre devrait servir de relais sur le terrain pour l’ancien leader estudiantin. Terrain sur lequel il pourrait retrouver une partie du RDR, et le PDCI de Konan Bédié, notamment.

Guillaume Soro est donc prêt pour 2020 lui qui affirmait :« Pour ce qui est de la présidentielle, le moment venu, nous privilégierons l’intérêt collectif plutôt que les intérêts individuels. » ne devrait donc pas se laisser surprendre par les bouleversements quasi-inévitables dans le microsome politique ivoirien. Surtout que tout dans son parcours le mène à cette ambition, la fonction suprême.

linfodrome

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment