05282017Headline:

Côte d’Ivoire –A cause de la montée de la CNC- Touré Mamadou fait des révélations ; Ce qu’il dit

cnc meeting

 – Révolté contre la montée en puissance de la CNC, Touré Mamadou tire dans tous les sens

toure2

Par Connectionivoirienne.net

Ses révélations sur Banny, Sangaré, Koulibaly, KKB et Anaky

Touré Mamadou était au baron de Yopougon ce vendredi 3 juillet 2015 à l’invitation de jeunes précédemment proches de Charles Blé Goudé et qui veulent s’orienter vers de nouveaux objectifs à travers une organisation dénommée Union panafricaine des élites pour le développement (uped). Face à ces jeunes venus d’horizon divers, le conseiller spécial en charge de la jeunesse d’Alassane Ouattara qui avait à ses côtés Zadi Djédjé du Fpu, n’a pas du tout ménagé la CNC et ses animateurs. Des piques, des révélations fracassantes, des dénigrements ont été au menu. Touré Mamadou avait soif de répliques et de saillies verbales face à la montée de la toute nouvelle coalition de l’opposition qui semble troubler le sommeil des proches de ouattara. L’invité de l’Uped a profité de la tribune offerte pour s’en prendre à Banny, à Mamadou Koulibaly, à Sangaré, à Laurent Akoun et plus particulièrement à KKB et à Anaky Kobénan des dissidents de la coalition Rhdp au pouvoir. Chacun en a eu pour son compte en termes d’opprobre et d’anathèmes de la part de M. Touré dont l’objectif était de présenter son mentor Alassane Ouattara comme l’homme providentiel qui a fait ses preuves alors qu’il était l’objet de toutes les médisances autrefois.

Touré Mamadou dit que son engagement politique est fondé sur des valeurs qu’incarne le président Ouattara. Sinon dit-il, lui qui a été élevé par des Bété, lui dont le père adoptif fut un riche homme d’affaires proche de Gbagbo qui l’a renié pour ses convictions, lui le cousin de Léa, la fille de Laurent Gbagbo et le neveu de Pierre Kipré ou de l’ambassadeur Guy Alain Gauze, n’aurait eu d’autre choix s’il était guidé par le suivisme.

Banny, un opportuniste

A l’égard de Charles Konan Banny, Touré Mamadou dira : « Ceux qui n’ont pas d’ambition veulent surfer sur la crise pour dire qu’Alassane Ouattara ne peut pas réconcilier les Ivoiriens. Mais tu as eu la Cdvr. Honnêtement, sortons des considérations politiques, quand tu étais président de la Cdvr, il y avait des détenus politiques, il y avait des Ivoiriens en exil. Combien de fois es-tu allé voir ces détenus en prison ? Combien de fois es-tu allé dans les pays de la sous-région pour aller voir des réfugiés ivoiriens, voir quelles sont leurs conditions de vie ? Le président Ouattara à cause de qui ils sont partis, chaque fois qu’il a eu l’occasion d’être dans ces pays a toujours rencontré ces réfugiés pour leur dire de rentrer. Il a envoyé des missions avec le ministre Hamed Bakayoko pour leur dire de rentrer. Tu étais président de la Cdvr, il fallait essayer d’aller rencontrer Simone Gbagbo, Laurent Gbagbo pour qu’on t’empêche et là tu pouvais dire qu’on m’a empêché. La politique, ce n’est pas de l’opportunisme ! Parce que ce qu’ils sont en train de faire c’est de l’opportunisme. On surfe sur des choses parce qu’on pense pouvoir blaguer des jeunes qu’on prend pour des instruments. »

KKB a pourtant tout gagné, selon TM

Autre leader épinglé, Kouadio Konan Bertin dit KKB, député Pdci et candidat déclaré à la présidentielle. Pour Touré Mamadou, ce dernier traîne trop de casseroles pour être crédible et se présenter comme une poche de moralité. Morceau choisi : « KKB parle et quand il rencontre des gens en aparté, il dit que c’est parce qu’il n’a rien eu. Or il a tout eu, c’est vous qui n’avez rien eu. Charles Blé Goudé lui donnait 1,5 million par mois et il y a des témoins ici. J’attends que KKB me dise que c’est faux ! C’est vous les jeunes qui n’avez rien eu et vous avez été victimes de vos convictions c’est pourquoi le président ne vous condamne pas. »
Mamadou Koulibaly, oh honte !

Le président de Lider a également eu sa part de quolibet dans cet autre morceau : « Mamadou Koulibaly dit que Ouattara investit dans le béton et les Ivoiriens ne mangent pas. Oh honte ! Comme dirait quelqu’un. Je dis que ces propos venant de quelqu’un comme lui, m’étonnent. S’il n’y a pas de route comment nos parents à l’intérieur du pays peuvent-ils écouler leur production ? La route précède le développement et la Côte d’Ivoire est ce qu’elle est parce que Houphouët a fait des routes. »
‘’Ouattara n’est pas éligible ! Ils rêvent debout’’

L’orateur a également profité du micro pour s’inviter dans le débat sur l’inéligibilité de Ouattara évoquée souvent par l’opposition de la CNC. Pour lui, ceux qui mènent ce débat ne font qu’amuser la galerie, considérant que ce débat date de Mathusalem.

« Ouattara n’est pas éligible. On en est encore à ce débat pour des gens qui veulent gouverner la Côte d’Ivoire ? Qu’on ne nous ramène pas en arrière. Ces gens sont en train de faire la démonstration parfaite qu’ils n’ont pas de vision politique. Si votre seul problème est de dire que le président Ouattara ne peut pas réconcilier les Ivoiriens, si votre seul problème c’est de dire que le président Ouattara n’est pas éligible, qu’allez-vous faire s’il n’est plus là ? Des gens qui ont occupé de hautes fonctions même à l’international ne sont même pas capables de dire quel est leur programme pour diriger la Côte d’Ivoire. Mais nous allons parler parce que 2005 est certes loin derrière nous mais ce n’est pas si loin. Banny sait ce qu’il a fait contre Gbagbo en 2005. Il sait et il y a des acteurs parmi mes collaborateurs qui étaient impliqués dedans. Ce qu’il a préparé contre Gbagbo au moment des déchets toxiques, il le sait. En 2010, au moment où la Bad devait venir, rappelez-vous ! Qui a appelé à l’insurrection contre Laurent Gbagbo ? C’était KKB ! Mangou les a menacés devant tout le monde parce qu’il appelait à l’insurrection. Dans sa folie KKB a trompé beaucoup de gens de bonne fois. Certains qui voulaient marcher pour faire évoluer le processus électoral. Il était dans des schémas avec des militaires, lui et Banny soutenus par Anaky Kobénan. Mais les présidents Ouattara et Bédié ont fait preuve de courage politique pour dire que la marche n’aura pas lieu. Bédié et Ouattara ont préservé la vie des Ivoiriens. Et ce sont ces gens (KKB) qui aujourd’hui qui veulent gouverner mais on parlera parce qu’on a pensé que cette élection-là devait être le lieu d’un débat projet contre projet. Mais ils nous ramènent à ‘’Ouattara n’est pas éligible’’. Mais ils rêvent ! Laurent Akoun est perdu. Jeunes désolidarisez-vous des projets de la CNC. Ils veulent faire une révolution mais la seule révolution qui mérite d’être faite dans notre pays, c’est de transformer le quotidien des jeunes. »
Touré Mamadou a terminé en révélant que le président du MFA, Innocent Anaky Kobénan est victime de son égoïsme car il voulait d’abord sa nomination avant la nomination de tout autre cadre de son parti. Anaky Kobénan pendant ce temps, confie M. Touré, avait le salaire d’un ministre d’Etat assuré tous les mois par Alassane Ouattara.

A ces hôtes du jour, notamment au président de l’Uped Kéby Maxime ancien secrétaire général de l’organisation « Nouveaux majeurs pour Laurent Gbagbo », Touré Mamadou a promis du travail avant la fin juillet tout comme il en a promis à dix membres de son bureau. Rendez-vous a été pris le 5 septembre prochain pour d’autres déballages.

SD à Abidjan

.connectionivoirienne

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment