09242017Headline:

Côte d’Ivoire: Accusé d’avoir «sauvé» Ouattara en 2002, la réplique de Lida au clan Affi

Lida Kouassi

 

La paix entre les clans au Front Populaire Ivoirien(FPI) n’est pas pour demain.

Après avoir manqué de s’en prendre physiquement, à son camarade du parti, Raymond Abouo N’Dori, l’ancien ministre de la défense de Laurent Gbagbo (2000-2003), Moïse Lida Kouassi Search Moïse Lida Kouassi ne s’avise pas et remet le couvert en répliquant à ceux qui l’accusent de n’avoir pas mis sous « l’éteignoir » ,Alassane Ouattara Search Ouattara ,lors du déclenchement de la guerre menée le 18 septembre 2002 , par Guillaume Soro Search Guillaume Soro .

« «La Constitution ivoirienne dit que lorsque le Président de la République est absent du territoire national, le Premier ministre assure la suppléance. En septembre 2002, le Président Laurent Gbagbo était en visite officielle à Rome quand la Côte d’Ivoire était attaquée. Le Premier ministre Pascal Affi N’Guessan se trouvait à Yamoussoukro, la capitale politique de la Côte d’Ivoire, donc hors du siège du pouvoir. J’étais ministre de la Défense, mais je ne savais pas où le Premier ministre se trouvait parce qu’il ne m’a pas informé de ses mouvements. C’est plus tard que j’ai su qu’il était à Yamoussoukro et que j’ai organisé son retour sécurisé à Abidjan » , répond l’ex extradé du Togo , pour la prison de Bouna (nord-est) , avant de s’expliquer sur le cas outrera en 2002. « . On m’accuse d’avoir sauvé Alassane Ouattara, mais le moment viendra où on en parlera. Sachez que la seule arme du ministre de la Défense ce sont les instructions qu’il donne. Quand tu es un haut gradé dans l’armée, tu n’as pas d’armes. La preuve, le chef d’état-major n’a pas d’armes, il n’a qu’un bâton de commandement. La question qu’il faut poser c’est est-ce qu’un ordre a été donné pour sauver Alassane Ouattara Search Ouattara ? Si tant est que j’ai sauvé Ouattara, pourquoi ai-je été arrêté, menotté et extradé en Côte d’Ivoire le 6 mai 2012 ? Pourquoi ai-je été bastonné par les FRCI à l’aéroport Félix Houphouët- Boigny ? Je pense que cela devrait inspirer les gens au lieu de raconter pareilles choses», indique le natif de Lakota (centre-ouest) soupçonné, d’avoir orchestré, la mort d’Emile Boga Doudou, en 2002, pour une question de leadership.

Pour rappel, lors de la réunion du comité central du FPI, le week-end dernier, Moïse Lida Kouassi Search Moïse Lida Kouassi s’en est pris verbalement et à même manquer de frapper , Raymond Abouo N’Dori ,ancien ministre de la construction sous Gbagbo , sur la question de la Commission Electorale Indépendante (CEI).
Donatien Kautcha

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment