10212017Headline:

Côte d’Ivoire /”Achi Patrick : personne ne lui demande d’être un clone d’Amadou Gon”

En nommant Achi Patrick à la place de l’homme de confiance Amadou Gon Coulibaly , le Président ivoirien Ouattara opte pour une Présidence transparente et ouverte .

Le message passé est simple : ” il n’y a rien à cacher “.

Tout le monde sait qu’Achi Patrick est un cadre engagé au Pdci. Il est issu d’une région autrefois favorable à l’ancien régime , une région qu’il est en train de retourner , et dont il devient le grand leader .

Sa nomination indique à tous qu’il n’y a pas lieu d’avoir peur de l’avenir des travailleurs compétents , que le Rhdp doit être une réalité pour tous pour promouvoir les meilleurs , peu importe les partis dont ils sont issus à l’origine !

Achi Patrick est ainsi positionné , par les circonstances comme un des hommes avec lesquels il faudra de plus en plus en compter dans la perspective de l’alternance 2020. Les solutions aux problèmes les plus difficiles s’offrent souvent à tous , de façon inattendue.

À défaut de dire dès maintenant qu’Achi Patrick est déjà l’homme de l’alternance , l’homme de la transition entre les différentes Côte d’Ivoire , il est clair que s’il est coaché comme il se doit par Alassane Ouattara , le Président Bédié, le vice-président Duncan et même par Amadou Gon , le plus “toubabou” des Attié , ne fait que commencer à faire parler de lui , enrichi qu’il est de sa longue expérience gouvernementale marquée par tant de hauts et de bas.

Devenant le gardien et l’administrateur des secrets de la République , le témoin au quotidien d’un Alassane Ouattara en action , Achi Patrick est ainsi mis à l’épreuve.

À lui de savoir tirer son épingle du jeu , de convaincre par sa capacité de travail , ses compétences , son esprit d’équipe , son humilité , sa disponibilité et sa loyauté à l’égard du Président Alassane Ouattara.

Personne ne lui demande d’être un clone d’Amadou Gon , mais plutôt de parvenir à cette même complicité dans le travail avec le Président Ouattara , tout en restant lui-même.

Une telle obligation de résultats n’est pas au dessus de ses capacités. Bon vent au SGPR !

afrikipresse.fr

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment