08202019Headline:

Côte d’Ivoire/ Activités des partis politiques: le Rhdp se renforce, un mouvement politique se crée et révèle sa vision

Un mouvement politique dénommé « 2020, RHDP d’abord » a été créé au sein de l’Union pour la démocratie et la paix en Côte d’Ivoire (UDPCI), pour « conscientiser l’ensemble des militants du Rassemblement des Houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP) à consolider les acquis du parti, à bâtir dans la durée le parti des Houphouétistes.

Img : Côte d’Ivoire : création d’un mouvement politique à l’intérieur de l’UDPCI
Selon son initiateur, Yao Kouadio, Vice-président de l’UDPCI, qui a animé, vendredi une conférence de presse, le mouvement «2020, RHDP d’abord » a été porté sur les fonts baptismaux par des « élus et cadres » de ce parti « accompagnés par de nombreux militants désabusés et désorientés ».

« Il s’agit pour les animateurs de ce mouvement de sensibiliser nos militants à l’effet de les amener à faire la promotion du RHDP partout où ils se trouvent », a expliqué M. Yao, également, Vice-président du Conseil régional du Loh Djiboua (Divo).

Le dirigeant politique veut amener les militants du parti arc-en-ciel à comprendre que dans la situation actuelle, le RHDP est le garant par excellence de la stabilité de la Côte d’Ivoire et partant de son essor économique et social.

Poursuivant, il a rappelé que « depuis le congrès constitutif du 26 janvier 2019, les partis membres du RHDP ont décidé de mutualiser leurs moyens matériels et humains pour le rayonnement et le triomphe du parti des enfants d’Houphouët, le RHDP », précisant que «l’UDPCI a volontairement renoncé à sa structuration interne et décidé de se mettre au service de notre appareil commun, le RHDP ».

« Aujourd’hui, alors que notre président Mabri Toikeusse est la troisième personnalité du RHDP, il est incohérent de passer à la phase active d’implantation de nos structures spécialisées », a-t-il dénoncé.

Selon lui, il s’agit surtout pour « 2020, RHDP d’abord» d’expliquer aux militants que « parler en ce moment de la candidature du Président Albert Toikeusse Mabri en 2020, c’est saper la cohésion au sein du RHDP et créer dans l’esprit des militants UDPCI la victimisation ayant pour corolaire l’indiscipline et la soif de vengeance », ironisant qu’en « acceptant l’argent du beurre, l’UDPCI ne peut réclamer en même temps le beurre ».

Le Rassemblement des républicains (RDR), le mouvement sur les traces d’Houphouët, Parti démocratique de Côte d’Ivoire-Renaissance (PDCI renaissance), le Parti ivoirien des travailleurs (PIT), le Mouvement des forces d’avenir (MFA) et Concorde forment avec l’UDPCI le RHDP, parti se réclamant de la philosophie politique du premier président ivoirien, Félix Houphouêt-Boigny (1960-1993) et présidé par son unique Premier ministre, Alassane Ouattara, le Chef de l’Etat, au pouvoir depuis mai 2011.

Lire sur apa

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment