12032020Headline:

Côte d’Ivoire : Adama Bictogo épinglé

Dans une lettre adressée ce jour au ministre Adama Bictogo, secrétaire exécutif du RHPD, parti au pouvoir en Côte d’Ivoire, Fleur Esther Aké M’bo, recadre le bras droit du président Alassane Ouattara.

ADRESSE À M. ADAMA BICTOGO
“M. Adama Bictogo dans une vidéo qui circule depuis hier sur la toile, vous dites que toute la série de violence a commencé après l’intervention de la première dame Simone Ehivet Gbagbo sur France24, suivie de celles des autres figures de l’opposition en Côte d’Ivoire.
Vous avez aussi dit que toutes ces personnes qui se sont exprimées sont des tonneaux vides, des poids plumes et des gens qui n’ont aucune influence sur la vie politique en Côte d’Ivoire.
M. Adama Bictogo, on se connaît dans ce pays. On sait ce que chacun représente. On sait qui attire la masse.
À vous entendre parler, et vu vos gestes, j’ai parfois l’impression que vos pieds ne touchent pas le sol sur lequel nous marchons tous. On se croirait à un spectacle d’une marionnette agitée.
Dire de quelqu’un qu’il est un poids plume c’est reconnaître au moins qu’il a un poids aussi minime soit-il. Un poids plume ou un poids coton pèse quelques grammes dans la balance. Mais un poids inexistant, que représente t’il ?
Vous êtes un poids inexistant, un homme imbu de sa personne, qui fait trop de bruit pourtant il n’a aucune base politique. C’est la raison pour laquelle M. Ouattara ne vous a jamais nommé Directeur de campagne RHDP à Agboville d’où vous vous revendiquez leader.
Quand il s’agit de faire de la loubardise, M. Ouattara se tourne vers vous, le chef des Ziguéhi du RHDP. Mais quand il s’agit de battre campagne, convaincre les populations à voter pour lui, il vous laisse et se tourne vers les intellectuels. Donc vous voyez que faire le clown ne paye pas toujours.
Pour rappel, en 2010 et en 2015 c’était le Vice-président du PDCI, M. Sotchy Frédéric Aké M’bo, ex Maire d’Agboville, qui fut désigné Directeur régional de campagne RHDP à Agboville.
En 2020 c’est à M. Dimba Pierre, Président du conseil régional de l’Agneby-Tiassa, à qui a été assignée cette lourde tâche.
Pour peser des gens et leur attribuer un poids, il faut avoir la mesure dans l’œil. M. Adama Bictogo est un habitué à l’usage de la balance vu qu’il a été anciennement vendeur d’oignons au Port d’Abidjan.
Vous vous plaignez que Gbagbo Laurent ne parle pas. Donnez lui son passeport, c’est bien vous qui établissez nos passeports. Et quand il sera parmi les siens, il nous parlera de vive voix. Pour le moment, mon cher grand frère M. Adama Bictogo, occupez-vous de vos oignons (du Port) !
La barbarie, le vandalisme et la violence, ont été instaurés dans ce pays par votre camp. Vous êtes tellement habitués à la violence qu’avec votre slogan de campagne “UN COUP KO” on se croirait sur un ring de Boxe.”

Sapel MONE

Comments

comments

What Next?

Recent Articles