10202020Headline:

Côte d’Ivoire: Adjoumani met en garde l’opposition

Le porte-parole du RHDP, Kouassi Adjoumani, a jugé “non-négociable” la candidature à l’élection présidentielle du président Ouattara.
“Le RHDP rappelle à l’opposition que la candidature du président Alassane Ouattara, validée par le Conseil constitutionnel n’est pas négociable. Par conséquent, elle ne saurait faire l’objet d’un quelconque chantage ou marchandage politique”, a déclaré le ministre Kobenan Adjoumani, ajoutant que son candidat sera bel et bien présent dans le starting-block de l’élection du 31 octobre 2020.

Le RHDP a tenu à informer l’opinion nationale et internationale qu’il tiendra pour responsables toutes les personnes qui s’adonnent à des appels à la haine, à la violence et à l’instauration d’un climat de chaos, en cas de troubles à l’ordre public.

Pour M. Adjoumani, les agissements de l’opposition sont contraires à la démocratie. “Le RHDP met en garde l’opposition contre ses agissements contraires à la démocratie et à l’Etat de droit et rappelle que nul n’est au-dessus de la loi”, a-t-il ajoutant, invitant le gouvernement à prendre toutes les mesures qui s’imposent en vue de garantir un climat de paix nécessaire à la tenue d’un scrutin apaisé et démocratique.

L’opposition a émis des réserves quant à sa participation aux prochaines joutes électorales et demandé le retrait de la candidature du président Alassane Ouattara à ces élections, la dissolution de la Commission électorale indépendante et du Conseil constitutionnel qu’elle estime “inféodés” au pouvoir et donc pas à même d’organiser une élection “transparente” (…).

Melv Sage

Comments

comments

What Next?

Recent Articles