Côte d’Ivoire : «affaire audio et mandat d’amener » Le candidat KKS sort de sa reserve/voici ce qu’il dit

Konan Kouadio Siméon

« Ecoutes téléphoniques et mandat d’amener », KKS invite le gouvernement à ouvrir une enquête

L’affaire des écoutes téléphoniques et du mandat d’amener contreGuillaume Soro  préoccupent les citoyens du pays.

C’est le cas de Kouadio Konan Siméon ditKKS  candidat malheureux à la dernière présidentielle, qui l’a signifié dans une déclaration transmise à KOACI.

Selon ce dernier le gouvernement devrait ouvrir une enquête pour entendre le mis en cause afin de clarifier ces affaires qui portent atteinte à l’honneur du pays.

« Vue la gravité de l’acte, le chapitre ne saurait être clos aussi subrepticement. C’est pourquoi, je sollicite qu’il plaise au gouvernement d’ouvrir une enquête pour identifier les responsabilités de la partie ivoirienne et notamment du mis en cause et son conseil afin que toutes les conséquences en découlant soient tirées, a indiqué l’homme que se réclame membre de la société civile.

Il a invité le chef de l’EtatAlassane Ouattara à prendre ses responsabilités en clarifiant l’affaire des écoutes téléphoniques, après l’accusation officielle du premier ministre Burkinabé , Isaac Zida.

« C’est le lieu d’en appeler à la responsabilité du chef de l’état afin que soient clarifiées ces affaires qui portent si gravement atteinte à l’honorabilité de notre pays et de ses dirigeants notamment, cette accusation désormais officielle des autorités burkinabés contre le Président de l’assemblée nationale à propos du coup d’état manqué du 17 septembre 2015 » , a –t-il préconisé , avant d’ajouter .

« Les ivoiriens veulent savoir la vérité, c’est leur droit, le gouvernement a l’obligation de la leur donner, c’est son devoir. Quand l’honneur et la dignité du peuple sont ainsi clairement et ouvertement mis en cause, le gouvernement ne peut demeurer dans l’expectative et le Président de la république ne peut rester sans mot dire. La côte d’ivoire est un pays d’honneur et de dignité. Ceux qui l’incarnent au plus haut niveau doivent comprendre que ces valeurs sont sacrées. »

Pour rappel,Guillaume Soro  a promis se prononcer le 18 décembre prochain sur ces deux affaires lors de la session de clôture du parlement.

Donatien Kautcha, Abidjan

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment