05262017Headline:

Côte d’Ivoire : « Affaire Bédié a vendu sa 2ème place à Ouattara en 2010 », le PDCI dénonce…

election gbagbo

Un média français (Mediapart, ndlr) a récemment affirmé qu’Henri Konan Bédié  aurait troqué sa “2è place” à l’élection présidentielle de 2010 au profit d’AlassaneOuattara contre un plat de lentilles.

Une révélation qualifiée de gros mensonge par le cabinet de l’ex chef d’Etat dans une note donc KOACI.COM s’est procurée copie.

« Quelle hérésie, quelle ignominie et, surtout, quel gros mensonge que cette manipulation de la soi-disant journaliste de Mediapart, nomméeFanny Pigeaud  qui, tel un pigeon, distille ragots et contre-vérités sur le Président Henri KonanBédié  », s’indigne le cabinet dans son document.

« Faire croire qu’en 2010, l’homme d’honneur et de dignité qu’est et reste Henri Konan Bédié, a troqué sa “2è place” à l’élection présidentielle contre un plat de lentilles, relève d’une grotesque affabulation. »

Le plus vieux parti rappelle, que son candidat aux élections présidentielles de 2010 dont le second tour a débouché sur une crise post-électorale en 2011, avait saisi le Conseil Constitutionnel aux fins d’examiner les irrégularités qui avaient été notées.

« Par la suite, le Conseil Constitutionnel aux ordres, n’avait pas suivi. 
Alors question: comment un candidat qu’on accuse d’avoir pris de l’argent pour céder sa ” 2è place”, aurait-il pu, à la fois, empocher le magot et saisir le juge des élections ? Ou se trouvent donc la logique et la cohérence de telles allégations? », Interroge les hommes du Sphinx de Daoukro.

Le cabinet persiste et signe que leur mentor n’a reçu aucun centime pour céder sa place, par conséquent il se réserve le droit de saisir la justice pour rétablir la vérité.

« Henri Konan Bédié  n’a pas perçu un seul centime et n’a jamais accepté, ni négocié, encore moins conclu un quelconque marché électoral ou de dupes. La cible de cette grande arnaque, Henri Konan Bédié, se réserve le droit de saisir les juridictions compétentes pour éviter que pareille forfaiture ne soit colportée ici et ailleurs », conclu le document.

Pour rappel, le premier tour de la présidentielle de 2010 avaient donné officiellement les résultats suivants : « Laurent Gbagbo  38,00% ; Alassane Ouattara  32,03% ; Henri Konan Bédié

Lors du congrès du PDCI-RDA en octobre 2013 au palais des sports de Treichville, Bédié avait revélé qu’il avait été spolié de plus de 600 000 voix sans donner plus de clarifications.

Donatien Kautcha, Abidjan

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment