10222017Headline:

Côte d’Ivoire / Affaire Boundy: Les failles de la justice ivoirienne, les commentaires…

Les responsables  de l’ong  Sos Justice et le Collectif pour la restauration de la dignité des Orphelins Boundy ( CREDO ) ont coanimé  ce mercredi 22 février 2017  à Abidjan-Cocody  au siege  de ladite Ong une conférence  de presse  sur le conflit foncier  qui oppose la famille Boundy à M. Ali Fawaz .  Ils ont annoncé des actions  d’envergure   les jours à  venir si  rien n’est fait.

Cette affaire  pourrait prendre d’autres allures  et dépasser  même  les frontières ivoiriennes  les jours à venir.   En tout cas le principal conférencier  M. Assalé Tiemoko  Antoine  président de l’Ong SOS JUSTICE  a fait savoir à  la presse ce mercredi   ‘’ que nous allons  passer à une autre phase ‘’  si ‘’ les autorités ivoiriennes bien imprégnées de cette affaire  ‘’ restent  toujours inertes   ‘’  , ‘’ sans prendre de décision ‘’.

‘’ Le silence des  autorités sur cette affaire est difficilement  compréhensible. Cette triste affaire qui a abouti à une grave violation d’un droit fondamental, celui du logement, est la conséquence des dysfonctionnements  de notre administration et de notre service publique de la justice. Par conséquent la responsabilité de la Côte d’Ivoire peut- être retenue devant la Haute Cour de justice de la Cedeao …’’   a déclaré  Assalé Tiemoko .

Et pourtant  , poursuit le conférencier  les autorités  sont bien conscients  que cette affaire constitue une bombe  sociale  latente qu’il faut  désamorcer ,  ‘’ Ce scandale est très  mal ressenti par les ivoiriens , à Marcory , chacun le sait , toute tentative de monsieur Fawaz de construire sur  cette parcelle , après  tant de souffrance inutilement infligée  à ces enfants , pourrait déboucher sur une explosion de violence dans cette commune …’’ a-t-il averti . ‘’ Cette affaire constitue selon le conférencier  ‘’ l’effondrement de la Justice ivoirienne ‘’, et tranche  avec ‘’ le discours   social prôné   par le  Chef de l’Etat  Alassane Ouattara ‘’.

Avant  de dénoncer les basses manœuvres de M. Fawaz  qui ont pour seul but d’exproprier la famille Boundy de leur parcelle,  ’’   Onze ans après son déclenchement, nous en sommes toujours au point de départ. L’acquéreur, Zein Fawaz, grand frère d’Ali Fawaz, a laissé la place à ce dernier, qui en a fait une affaire d’honneur. Et qui entend faire payer des pauvres sans soutien qui ont refusé de s’aplatir devant la gigantesque somme de 15 millions de FCFA qu’ils leurs ont généreusement proposé afin qu’ils leur cèdent le terrain. C’est Monsieur Ali Fawaz lui-même qui en fait la révélation dans un point de presse… ‘’   Précise le conférencier.  ‘’ Nous allons faire en sorte que les autorités se réveillent et tranchent   … afin d’éviter que cette  affaire  ne deviennent pas  un  furoncle sur le visage de la République  ‘’  a conclu  le président  Assalé Tiemoko

Albert Zatté

 

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment