06262017Headline:

Côte d’Ivoire: Affaire cache d’armes: Le PDCI exige “le résultat des enquêtes”

Maurice Kakou Guikahué, secrétaire exécutif du PDCI, a été interrogé par la presse, au sortir d’une dit parti. Nous vous proposons le contenu des échanges avec la presse.

Monsieur le secrétaire exécutif, récemment, un proche de Guillaume Soro a écrit des choses contre le président Bédié, comment réagissez-vous à cette situation ?

Moi, j’ai déjà réagi pour dire que ce sont des histoires, que c’est faux. On était là, en pleine rébellion, on a dit que Bédié avait un chèque de 3 milliards. Cela s’est avéré faux, le président d’alors, Gbagbo Laurent, a même confirmé que c’était faux. Bédié, homme de paix ne peut pas acheter des armes contre Gbagbo et ce n’est pas logique. Le porte-parole du PDCI l’a bien écrit. Tu ne peux pas aller à Marcoussis et dire à quelqu’un qu’on veut dégommer qu’il faut qu’il reste et puis aller acheter des armes contre lui. Non, ça ne tient pas la route. Mais comme en Côte d’Ivoire, les gens aiment calomnier, c’est une calomnie de plus.

C’est la seconde fois que cela arrive, pourquoi, le PDCI ne porte pas plainte ?

On a confié le dossier au secrétaire exécutif chargé des Affaires juridiques. Le PDCI est un parti politique, quand des situations se présentent, on les analyse.

Il y a aussi le sujet concernant la cache d’armes découverte à Bouaké, au domicile de Soul To Soul. Les enquêtent se poursuivent, est-ce que vous avez une opinion face à cette situation ?

Vous dites qu’il y a une enquête gouvernementale qui se poursuit donc, on n’a pas besoin de faire des commentaires, on attend les résultats de l’enquête. Tout le monde attend les résultats de l’enquête.

Mais cette situation peut faire peur par rapport aux élections à venir ?

Comme l’enquête est en cours, on va d’abord voir les résultats et après, on ira étape par étape.

autre presse

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment