03282017Headline:

Côte d’Ivoire :Affaire de fuite de l’audio entre Soro et Bassolé/ Une source proche du pouvoir fait de graves révelations

soro-guillaume-et-IB

Affaire de fuite de la communicationtion entre Soro et Bassolé: Selon une source proche du pouvoir, Ouattara est dans le coup

Cette bande existe depuis longtemps, particulièrement avant les élections présidentielles. Beaucoup de personnes le savaient. Tous ont feint de l’ignorer pour éviter la colère de Soro avant et pendant lesdites élections.
Mais Ouattara et ses tuteurs avaient un plan qui devait se dérouler après les élections, si bien entendu tout se passait bien. Une source proche du pouvir qui nous a contacté nous assure que plusieurs réunions ont été tenues à l’insue de Soro. La décision prise lors de ces réunions était de mettre tout en œuvre un plan, maintenant que l’occasion se présente, pour en finir avec l’influence de Soro et ses hommes. Mais il fallait éviter d’éveiller le soupçon de ce dernier.
C’est une des raisons pour lesquelles, nous assure notre source, «Ouattara a évité de nommer un nouveau gouvernement alors que cela était déjà prévu. L’un des point particuliers visés par la mise en place du nouveau gouvernement serait, de l’avis de notre interlocuteur, qu’aucun proche de Soro ne devait y figurer». Mais insite-t-il «si cela se faisait, Soro se serait rendu compte qu’il était complètement tomber dans la disgrâce eu égard aux accusations faisant état de son implication dans le coup d’état manqué au Burkina». C’est également «pour éviter de fâcher Soro que Ouattara a avoué ne pas être capable de dissoudre l’Assemblée Nationale évoquant pour cela des dispositions de la constitution qui l’en empêcherait», nous assure notre source. Ce qui du reste apparaissait comme une nouvelle attitude de la part de Ouattara qui a toujours excellé dans les violations multiples de la constitution ivoirienne. Qui ne se rappelle en effet pas de la nomination du président du Conseil Constitutionnel nommé pour 6 ans et que Ouattara a remplacé en totale violation de la constitution?
A la verité, nous assure notre source, Ouattara est parti en France pour donner la latitude à ses hommes de gérer le cas Soro. Deux strategies auraient été prevues L’une, que notre source considère comme le “pire” des cas, consistait à compter sur la qualité de stratège de Soro et qui sentant le coup venir allait réagir de manière assez calme et esquiver les coups qu’il recevrait. «Dans un tel cas la seconde partie du plan serait mis à execution et consisterait pour Ouattara à convoquer le corps électoral pour les élections législatives et ici tout peut arriver», nous rassure notre interlocuteur. En tout, au dire de notre source, «Soro ne sera plus président de l’Assemblée Nationale après d’éventuelles législatives».
Dans le “meilleurs” des cas, nous informe notre source, «Soro s’énerve et tente de provoquer une nouvelle rébellion et il est liquid physiquement par des spécialistes déjà présents à Abidjan. Car Ouattara le sait, il ne peut pas gouverner comme il le souhaite ni passer la main à qui il veut tant que Soro est en vie».
Mais précise notre source, «le fait que l’on veuille utiliser la bande sonore pour coincer Soro ne veut pas dire que Ouattara lui-même n’est pas impliqué dans le coup de force au Burkina. C’est simplement son plan pour se débarrasser de l’encombrant Soro». Car nous indique-t-il, «la bande sonore originale fait environ 30 minutes. Si vous écoutez très bien, vous vous rendrez compte que quelques 3 minutes ont été coupées. C’est ce qui explique que la conversation commence brusquement. Ça a été retiré exprès». Les 3 premières minutes seraient comprometantes pour Ouattara lui-même, nous apprend notre soure,.
Salif Coulibaly,

pour Eburnienews.

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment