06182018Headline:

Côte d’Ivoire: Affaire de véhicules non-dédouanés, Mamadou Koulibaly accuse le ministre de la justice d’être impliqué

Soupçonné dans l’affaire d’immatriculation frauduleuse présumée, le ministre de la justice, garde des sceaux, Sansan Kambilé nous a indiqué via ses services, qu’il ne ferait de commentaires pour l’heure pour cause de procédure judiciaire en cours.

L’ancien président de l’Assemblée nationale, Mamadou Koulibaly Search Mamadou Koulibaly dans l’une de ses réactions via un media social américain (Twitter, ndlr) sur la vie socio-politique du pays, a révélé que le concerné (Ndlr Sansan Kambilé), n’en était à son premier essai.

« N’oubliez pas de signaler que le scandale a débuté lorsque le ministre de la justice, conseiller juridique du PR, ancien SG du gouvernement, s’est fait attraper pour tentative frauduleuse d’importation de véhicules avec une fausse exonération. Était-ce son premier essai? Non, dit-on », a posté l’ex numéro 2 du pouvoir Gbagbo.

Le candidat à la présidentielle de 2020 explique ensuite que, pour le moment, la justice se défoule sur des employés du guichet unique.

« Les bénéficiaires de la fraude, les coauteurs, les complices et commanditaires eux, dirigent l’Etat. Les petits de ce nid de corruption Search corruption infectieuse vont trinquer, pas les gros. À parti unifié, justice unifiée » ironise l’ancien président de l’Assemblée nationale.

Enfin, nous apprenons de sources concordantes, que le juge en charge de l’affaire aurait été dessaisi du dossier pour qu’il soit confié à un autre.

Donatien Kautcha, Abidjan

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment