05302017Headline:

Côte d’Ivoire: Affaire des écoutes téléphoniques voici ce que dit un député Congolais

 

depute congo

Affaire des écoutes téléphoniques, un député Congolais au secours de Soro: «Le montage est évident»

Alors qu’aucune déclaration officielle n’est venue d’Abidjan, suite à l’affaire des écoutes téléphoniques, des soutiens de Guillaume Soro dans son pays, comme ailleurs continuent de marteler son innocence sur ladite affaire qui porte atteinte à son image et qui pourrait avoir des conséquences sur son avenir politique.

C’est le cas d’un député de la République Démocratique du Congo (RDC),Ngobila Gentiny qui dans un entretien accordé au media proche de l’ex chef rebelle, qualifie à son tour l’affaire des écoutes de montage.

Pour l’homme qui est également gouverneur de la province de Mai-Ndombe et élu de la circonscription de Yumbi, il n’y a aucun doute car le montage serait évident après avoir écouté la bande sonore.

« Cette affaire d’écoute téléphonique, les gens n’y croient pas parce que le montage est évident. Il suffit d’écouter cette bande pour s’en rendre compte tout de suite. Du coup, les Congolais estiment qu’ils ne peuvent pas le juger sur la base de ce document et sur la base de simples soupçons. Donc les Congolais n’y croient pas et je pense qu’à l’issue des enquêtes qui seront menées, l’innocence deGuillaume Soro  sera prouvée », a indiqué ce dernier.

Le parlementaire, apparemment expert en la matière, poursuit en soulignant qu’en politique tous les coups bas sont permis  avant d’inviter le président de l’Assemblée Nationale à la sérénité car, selon lui, les enquêtes finiront par lui donner raison.

« Vous savez, nous sommes sur un terrain politique. Les acteurs politiques étant ce qu’ils sont, dans une vie politique, il faut s’attendre à tout, aux coups bas aussi, ça ne manque pas en politique », fait –t-il remarquer avant d’ajouter.

« Nous lui conseillons seulement d’être calme et confiant. Je sais qu’il ne croit pas à ce qui est dit sur son compte, et nous qui le soutenons n’y croyons pas non plus. Donc il va sortir de cette affaire le grand victorieux. Ça sera prouvé à la face du monde que c’est lui qui avait raison. Nous pensons que ceux qui ont fait ce coup finiront pas être démasqués et le moment venu, nous crierons simplement victoire. »

Pour rappel, l’affaire des écoutes téléphoniques attribuées à Guillaume Soro etDjibril Bassolé qui met en lumière un plan de destablisation du Burkina Faso peu avant la fin du coup d’Etat, pourrait être bien loin de prendre fin avec l’authenticité des dites écoutes annoncée par le Burkina Faso et d’autres documents annoncés qui pourraient, à l’image du premiers, être à nouveau transmis pour diffusion à la presse.

Donatien Kautcha, Abidjan

koaci

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment