07202017Headline:

Côte d’Ivoire: Affaire “la situation financière est difficile”: Ouattara explique à ses visiteurs

Le président ivoirien Alassane Ouattara a reconnu mercredi que « la situation financière » actuelle de son pays « est difficile » en raison surtout de la chute des cours du cacao, dont la Côte d’Ivoire est le premier producteur mondial.

« La situation financière est difficile (…) les budgets de tous les ministères ont été réduits de 5 à 10% », a déclaré M. Ouattara, lors d’une rencontre au palais présidentiel avec un groupe de femmes issues de différentes couches socio-professionnelles et venues, selon elles, lui « témoigner (leur) soutien ».

Conduites par la ministre de l’Education nationale, Kandia Camara, elles ont salué les actions du chef de l’Etat en faveur des femmes depuis son accession au pouvoir et égrené des doléances portant pour l’essentiel sur l’amélioration de leurs conditions.

En réponse, M. Ouattara s’est félicité du soutien de cette frange de la population. « Ce qui a été fait pour les femmes est important, mais n’est pas assez », a-t-il reconnu avant d’évoquer des difficultés dans sa volonté de faire davantage pour améliorer leur condition.

« Ce qui a été fait pour les femmes est important, mais n’est pas assez », a-t-il reconnu avant d’évoquer des difficultés dans sa volonté de faire d’avantage pour améliorer leur condition.

« J’en ai souffert pendant des semaines », a-t-il révélé.

La chute brutale des cours du cacao a perturbé le budget de la Côte d’Ivoire qui a été obligée de demander une rallonge au FMI. Le pays a par ailleurs dû baisser le prix garanti aux producteurs, le faisant passer de 1.100 à 700 francs CFA le kilogramme, soit la plus forte baisse depuis 2012.

« Prendre cette décision a été une douleur extrême pour moi », a indiqué le président ivoirien, selon qui les producteurs « ont beaucoup perdu avec cette situation ».

SKO
Alerte info

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment