11192017Headline:

Côte-d’Ivoire: Affaire « Sans la mutinerie Soro ne serait pas reconduit à la tête de l’Assemblée »,Lobognon repond à Glaser

Côte-d’Ivoire: Affaire « Sans la mutinerie Soro ne serait pas reconduit à la tête du parlement », la réponse de Lobognon à Glaser

Réélection de Soro au perchoir, Lobognon répond à Antoine Glaser après ses «contre-vérités» sur France 24

Le journaliste écrivain Antoine Glaser a révélé sur les antennes de France 24 que, s’il n’y avait pas eu la mutinerie des soldats la semaine dernière, Soro Guillaume ne serait pas reconduit à la tête du parlement ivoirien.

Une révélation qui a fait immédiatement réagir l’un des plus fidèles lieutenants du président de l’Assemblée Alain Lobognon, via son réseau social. Lobognon rejoint ainsi Nyamzi qui lui aussi condamne « des insinuations malveillantes d’Antoine Glaser sur la dernière mutinerie ivoirienne des 5-8 janvier 2017 » dans une « analyse » vidéo postée sur Youtube.

Le député de Fresco qualifie de fausse cette révélation en y apportant des précisions.

«Antoine Glaser a encore a parlé sur France 24. Selon lui, sans la mutinerie, jamais Soro Guillaume ne serait PAN de Côte d’Ivoire. Non cher Glaser, Toutes vos analyses ne sont pas toujours vraies. Et la dernière sur SORO K GUILLAUME et la Côte d’Ivoire est fausse», a indiqué l’ex ministre des sports avant d’apporter des précisions suivantes.

«Le Président Alassane Ouattara n’a pas caché son choix de voir SOROKGUILLAUME rempiler à la tête du Parlement avant les Législatives. Le 21 décembre 2016, après la réélection de SOROKGUILLAUME à Ferké, le Président Alassane Ouattara le lui réitéra sans intermédiaire. Après le séjour du Président Ouattara à Daoukro, la haute direction du RDR fut informée des choix arrêtés. La Vice-présidence à Kablan Duncan, la Primature à Amadou Gon et la présidence de l’Assemblée nationale à SOROKGUILLAUME. Le 5 janvier 2017, chacun au sein de l’appareil d’Etat en Côte d’Ivoire, savait qui serait le Président du Parlement. Le choix du Président Alassane Ouattara était SOROKGUILLAUME et aucune autre candidature ne s’est officiellement manifestée au RHDP », a précisé Alain Lobognon, et de lancer un message au fondateur de « La Lettre du Continent ». « Que Glaser sache qu’à la fin de la réunion des hauts cadres du RDR, SOROKGUILLAUME s’apprêtait à lancer sa campagne le 6 janvier 2017. Hélas, la mutinerie qui a éclaté dans la nuit du 5 au 6 janvier 2017, a retardé l’annonce officielle de la campagne de SOROKGUILLAUME. Glaser constatera que c’est le 7 janvier 2017 à 20:28 GMT que SOROKGUILLAUME a lui-même annoncé sa candidature à sa succession. La mutinerie loin d’être une aubaine pour SOROKGUILLAUME fut plutôt un désagrément pour sa campagne qui eut lieu le dimanche 8 janvier. »

Avec Koaci

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment