10212017Headline:

Côte d’Ivoire :Affaire ”Soul To Soul”, journalistes détenus…: Ce que dit Le procureur de la République

Le procureur de la République, Adou Richard, s’est prononcé ce mardi à son cabinet au Plateau, sur la détention de deux journalistes du journal ”Le Quotidien d’Abidjan”, suite à la publication d’articles jugés ”faux et mensongers” concernant le supposé gel des comptes de Guillaume Soro.

L’occasion a été bonne pour la presse nationale et internationale de demander au procureur de la République les raisons de la non-arrestation jusque là, du directeur de protocole de l’Assemblée nationale, Souleymane Kamagaté alias ”Soul To Soul”.

Selon le procureur Adou Richard, aucun dossier ne ressemble à un autre. « C’est le procureur de la République qui décide de l’enquête à ouvrir et à conduire. Aucun dossier ne ressemble à un autre », a lâché l’homme de Droit face aux incessantes interrogations des journalistes sur la non-arrestation de Soul To Soul depuis la découverte de ”cache d’armes” à sa résidence à Bouaké.

Après avoir promis de revenir sur ce dossier à la fin de l’enquête diligentée par le parquet, le procureur de la République a insisté n’avoir jamais ouvert de requête contre le Président de l’Assemblée nationale, Guillaume Soro. Invitant les uns et les autres à la responsabilité et au traitement professionnel de l’information, Adou Richard a promis de se prononcer d’ici à la fin de la soirée de ce mardi sur le sort des journalistes détenus depuis lundi.

David YALA

linfodrome

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment