09202017Headline:

Côte d’Ivoire: Affi estime avoir “gagné une bataille’’ après sa marche de 400 personnes samedi à Abidjan

Pascal Affi N’Guessan, président d’une aile du Front populaire ivoirien (FPI, opposition), a estimé samedi avoir “gagné une bataille’’ au terme de la « marche pacifique et citoyenne » qu’il a organisée à Abidjan pour dénoncer la politique menée par le chef de l’État Alassane Ouattara.

Initialement prévue pour démarrer à 7H00 (gmt et locale) à Treichville (sud d’Abidjan), la marche a finalement commencé vers 11H30 sous une pluie après l’arrivée de Pascal Affi N’guessan, son initiateur.

La faute à une faible mobilisation des partisans de l’ex-Premier ministre qui ont trainé les pas avant de rallier la gare de Bassam, le point de départ de la marche qui a finalement rassemblé près de 400 personnes, selon un décompte de la police.

Côté sécuritaire, aucun incident majeur n‘a été signalé. Une cinquantaine de policiers ayant été déployés pour encadrer tout le circuit de la manifestation.

Vêtu d’un t-shirt rouge, chaussé en tennis et casquette vissée sur la tête, Pascal Affi N’guessan, lui-même, était au premier rang de la marche avec d’autres cadres du parti notamment comme Agnès Monnet, Marcel Gossio, Adjobi Christine et Firmin Krékré.

Derrière lui, des militants habillés pour certains en t-shirt à l’effigie du fondateur du parti, l’ex-chef de l’Etat Laurent Gbagbo, incarcéré depuis 2011 à la Cour pénale internationale (CPI) et d’autres tenant des pancartes avec des inscriptions hostiles à Alassane Ouattara.

De la gare de Bassam et malgré la pluie, les manifestants ont marché pendant environ trois bonnes heures pour rallier la place des martyrs à Adjamé (au nord d’Abidjan), où M. Affi n‘guessan s’est adressé à ses militants.

“Malgré la pluie les tentatives de démobilisation, vous êtes venus nombreux’’´s’est-il réjoui d’entrée.

Sous les cris d’approbation de ses militants, il a dressé un bilan sans concession de la gouvernance de M. Ouattara et rappelé les raisons de cette manifestation. “Nous avons gagné une bataille’’, a-t-il estimé, avant de projeter dans l’avenir.

“Nous sommes debout pour la reconquête du pouvoir en 2020’’, a-t-il conclu.

SKO

Alerte info/

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment