07212017Headline:

Côte d’Ivoire /Affi fait de graves révélations : “Enfin,voici les vrais motifs de sa colère contre Gbagbo, Simone et Sangaré”

Pascal-Affi-Nguessan

Aveux-révélations : Enfin, les vrais motifs de la haine de Affi contre Gbagbo, Simone et Sangaré, dorénavant connus…

Après la publication, hier, des révélations des manoeuvres de Affi et son nouvel allié, le Rdr, visant à faire condamner le Président Gbagbo à 30ans d’emprisonnement, comme promis, voici l’autre partie des propos du porte-voix communicationnel attitré de sieur Affi, confirmant ce dont chacun se doutait. Quand même. Les vrais motifs de la haine de Affi contre Gbagbo, Simone et Sangaré ?
Mais, ça y est ! Monsieur Affi en veut terriblement au Président Laurent Gbagbo parce que celui-ci a, pour la dignité de la Côte d’ivoire, non seulement, refusé de prendre au téléphone, l’arrogant et méprisant Keynian Obama, mais, en vrai et digne combattant pour les libertés et la souveraineté de son pays, décliné courageusement la lecture de la Déclaration de reddition, conçue et à lui soumise, par un certain Alcide Djédjé, ce, aux heures chaudes des bombardements de Sarkozy contre la Présidence de la République de Côte d’Ivoire, pour y installer son camarade Dramane OUATTARA.
Ensuite, Monsieur Affi qui ne traite pas la première dame de “sanguine”, de façon fortuite, rend également Simone Gbagbo, co-responsable du refus du Président Gbagbo de lire cette Déclaration au profit de Dramane OUATTARA, alors surtout que cette manigance diabolique de sieur Alcide Djédjé tendait, non seulement, à faire sortir par le portillon, disons, à enterrer définitivement, l’homme politique Gbagbo, mais aussi et surtout, à exposer indiscutablement, à la rage anthropophage des rebelles, le pauvre peuple ivoirien.
Enfin, pour Affi, le Président Sangaré, qui n’est autre que l’alter ego du Président Gbagbo, et de sa camarade de lutte, Simone, ne peut pas, non plus, être affranchi de la lourde responsabilité criminelle découlant des mêmes graves actes, à ses yeux.
Eh oui, ceux qui se plaisaient à agiter l’emprisonnement de Affi à Bouna, après son arrestation à la Pergola, pour justifier sa prétendue loyauté envers Gbagbo, en ont pour leurs grades, en présence des présents graves aveux, et en regard de ce que nous autres sachants, cernons, par ailleurs, sur l’homme.
Petite question de compréhension tout de même : Que faisaient Affi et Alcide Djédjé à l’hôtel Pergola, gardée par l’Onuci, notoirement connue pour sa criminelle collusion “héliportée” avec les rebelles, lorsque Ouattara les y avait arrêtés ?
Le commun des mortels ignore le vrai déroulement des choses. Or, tous doivent dorénavant intégrer que ces deux larrons, pour se venger de Gbagbo, pour on ne saurait trop quel réel péché contre eux, s’y étaient retirés pour dresser la liste des membres à présenter au nouveau ” gouvernement d’union après crise de Ouattara”, en gestation, et pour lequel Sarkozy avait instamment exhorté son poulain à les y intégrer, dans le cadre d’une impérieuse réconciliation, après bombardements.
Seulement, alors que le pouvoir de Dramane OUATTARA était encore sur des béquilles, en cette periode là, Affi, croyant pouvoir renforcer sa base de légitimité, se fendait d’une déclaration tonitruante, Déclaration perçue tout simplement par le bénéficiaire du coup d’état de Sarkozy, comme une sérieuse atteinte à la sûreté de son frêle pouvoir.

En un mot comme en plusieurs, pressé d’aller à la sauce, Affi avait placé la charrue avant les boeufs. Ce qui lui a valu la prison. Pas autre chose.
Voici donc aujourd’hui les déclarations du porte-voix communicationnel de Affi, au niveau de son journal personnel, Notre Voie, Monsieur Didier Depry, rédacteur en chef dudit journal, dont un concours de circonstances heureux , m’a permis de saisir cet échange épistolaire des plus inamicaux, avec un Pro-Gbagbo d’avant-garde.
Vous lirez attentivement, et dégagerez votre propre opinion.
L’homme est franchement un vrai loup pour l’homme !
Tchedjougou Ouattara

source eburnienews

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment