09262017Headline:

Côte d’Ivoire: Affi, seul député sans groupe parlementaire constitué-Pourquoi?

Les organes de la 1ère Assemblée nationale de la 3è République, ont été mis en place, mercredi, par la constitution de six groupes parlementaires dont aucun n’enregistre la participation du député Pascal Affi N’guessan.

Les 255 députés élus de la 3è République se sont organisés ‘’en groupes parlementaires’’ a déclaré le Président du parlement, Guillaume Kigbafori Soro, précisant que le député Affi N’guessan, par ailleurs président du Front populaire ivoirien (FPI, opposition)‘’n’est inscrit dans aucun groupe parlementaire’’.

Cependant, selon des sources proches du Parlement, M. Affi dont le parti n’a pas atteint le quota (8 députés) pour former un groupe, a admis que les deux autres élus du FPI s’inscrivent dans les groupes parlementaires constitués de leur choix.

Le Rassemblement des républicains (RDR, parti présidentiel) avec 129 députés, a formé un groupe parlementaire présidé par Amadou Soumahoro, son secrétaire général par intérim. Le groupe parlementaire de son allié, le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) comprend 89 membres sous la conduite de Pr Maurice Kakou Guikahué, député de Gagnoa Sous-Préfecture.

L’Union pour la démocratie et la paix en Côte d’Ivoire (UDPCI) avec ses 9 membres a choisi le secrétaire général, Laurent Tchagba pour présider aux destinées de son groupe parlementaire. Le groupe ‘’Agir pour le Peuple’’ constitué, également, de 9 membres a pour président, le Député Evariste Méambly.

Le groupe la ‘’Nouvelle Vision’’(9 députés) est dirigé par le député Guy-Hervé Sérodé quand celui formé par la députée indépendante de Cocody, Yasmina Ouégnin, ‘’Vox Populi’’, est présidé par Martin M’bolo en lieu et place de son initiatrice, récusée.

Au niveau de la Vice-présidence de l’Assembée nationale, le RDR s’est taillé la part du lion avec 5 postes contre 4 pour le PDCI, 1 à l’UDPCI et 1 à Nouvelle Vision tout comme pour la présidence des Commissions spécialisées, le parti présidentiel s’en sort avec 3 présidents sur les six commissions laissant deux au PDCI et un à l’UDPCI.

APA

Adoption des organes du parlement : Le RDR et le PDCI se taillent la part du lion
Le bureau du Parlement a été formé. Il est fort de 27 membres. Le Rdr a 5 postes de vice-président, le Pdci a obtenu 4, l’Udpci 1 et Nouvelle vision 1…

Adoption des organes du parlement : Le RDR et le PDCI se taillent la part du lion

Les organes de la première législature de la 3ème République de Côte d’Ivoire viennent d’être constitués. C’était, ce mercredi 05 avril 2017, à l’Assemblée nationale. Pour cette mandature, le Parlement sera composé de six groupes parlementaires. Le Rassemblement des républicains (Rdr) et le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci) se sont taillés la part du lion.

Ce sont le groupe parlementaire Rdr composé de 129 membres, présidé par Amadou Soumahoro. Le groupe parlementaire du Pdci présidé par Kakou Guikahué Maurice et composé 89 députés. L’Union pour démocratie et la paix en Côte d’Ivoire (Udpci) avec neuf (9) députés, présidé par Laurent Tchagba.

Les groupes parlementaires Agir pour le peuple, Vox populi et Nouvelle vision comptent chacun neuf (9) membres, présidés respectivement par Méambly Evariste, Mbolo Nando Martin et Serodé Guy Hervé. « Un député n’appartient à aucun groupe parlement. Il s’agit de l’honorable Pascal Affi N’Guessan », a précisé Guillaume Soro, président de l’Assemblée nationale.

Le bureau du Parlement a été formé. Il est fort de 27 membres. Le Rdr a 5 postes de vice-président, le Pdci a obtenu 4, l’Udpci 1 et Nouvelle vision 1. Pour les postes de secrétaires du bureau, ils sont revenus à 6 députés issus du parti au pouvoir, 4 pour le Pdci, Vox populi 1, agir pour le peuple 1. Pour les questeurs, le Rdr a eu deux postes, le Pdci 1 siège.

Pour l’étude des questions, six commissions permanentes ont été composées. Il s’agit de la Commission des affaires générales et institutionnelles (42 membres) la commissions des affaires économiques et financières (42 membres), la commission des affaires sociales et culturelles (42 membres), la commission des relations extérieures (42membres), la commission de la recherche, de la science, de la technologie et de l’environnement (42 membres), la commission de la sécurité et de la défense (41 membres).

« Chers collègues, en adoptant les organes de notre assemblée nationale, c’est un pas important qui vient d’être franchi pour le fonctionnement effectif et régulier de la première législature de la 3ème République. J’invite chacun de nous à se tenir prêt pour l’examen et/ou proposition des lois qui nous serons soumis », a-t-il exhorté ses pairs.

Mémoué Diomandé
Fraternité Matin

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment