01202017Headline:

Côte d’Ivoire: Affi signe enfin la pétition pour la libération de Gbagbo et lance un appel a ses “adversaires” au FPI

affi gosso

Par Lambert Kouamé

Côte d’Ivoire: Affi signe la pétition pour la libération de Gbagbo et appelle ses “adversaires” au FPI à un “cessez-le feu”

Le président du Front populaire ivoirien (FPI, opposition) Pascal Affi N’guessan a appelé samedi ses adversaires internes à “un cessez-le feu” et invité leur chef de file Aboudramane Sangaré à “donner un contenu au combat pour la libération” du fondateur du parti, Laurent Gbagbo.

” Je voudrais appeler tous ceux qui sont sensibles à mon message à un cessez le feu unilatéral. Que nous ne répondions plus aux agressions par des agressions de manière à ce que les agressions cessent faute d’agresseurs et que nous nous engagions tous dans la voie de l’unité du parti”, a déclaré M. Affi N’guessan.

Il intervenant à l’occasion d’une cérémonie de signature de pétition pour la libération de Laurent Gbagbo, détenu à la Cour pénale internationale (CPI)

Depuis plusieurs mois, le FPI traverse une crise. Deux tendances se disputent la direction du parti créé par l’ex-chef de l’Etat ivoirien Laurent Gbagbo. L’une est dirigée par Affi N’guessan et l’autre par Aboudramane Sangaré.

M. Affi a invité son “aîné” Aboudramane Sangaré à donner un sens au slogan ” asseyons-nous et discutons”, “inventé” par Laurent Gbagbo pour trouver des solutions à cette crise.

Selon lui, le FPI peut “réussir cette pétition” et obtenir la libération de Laurent Gbagbo par la capacité des deux camps à faire la paix.

“Le temps est venu de surmonter les contradictions, de dominer nos ressentiments et œuvrer à l’unité du front populaire ivoirien”, a-t-il conclu.

LKO

Alerte info/

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment