06062020Headline:

Côte d’Ivoire: Aka Ange-Isaac vole au secours de Guikahué et tacle sévèrement le député Patrice Kouamé

La réplique Aka Ange-Isaac, cadre du PDCI, au député de Yamoussoukro commune, Patrice Kouamé (KKP), qui demandait la démission de Guikahué.
A Monsieur le Député KOUASSI Kouamé Patrice

Personnellement, mon éducation et les traditions de notre parti le PDCI-RDA ne me permettent pas d’interpeller sur la place publique un aîné. Mais, sauf votre respect, (i) quand cet aîné s’est autorisé à s’adresser de façon désinvolte au père au cours d’une réunion de famille ; (ii) et qu’ensuite il a haussé le ton publiquement, au quartier, devant l’aîné de la famille ; (iii) Pour après essayer de lui « porter main » toujours en public, je ne peux rester silencieux face à ces agissements répétés.

En effet, c’est avec beaucoup de déception que j’ai lu votre lettre ouverte en date du 1er avril adressée au Professeur Maurice Kacou GUIKAHUE, Député, Président du Groupe parlementaire du PDCI-RDA à l’Assemblée nationale. Ma peine a été d’autant plus grande à la lecture de votre réponse au courrier éminemment sage qu’il vous avait adressé dans l’intervalle en guise de réponse.

Cette déception n’origine pas des griefs que vous avez énumérés à l’encontre du Professeur GUIKAHUE, car, n’étant pas député et membre du groupe parlementaire, je ne saurais me prononcer sur le fond de vos accusations et ipso facto sur leur pertinence. Cette tâche revient à vos collègues membres du groupe parlementaire.

J’aimerais vous faire remarquer toutefois, en ce qui concerne les critiques sur le point spécifique du non-respect de la géopolitique du parti, qu’une petite recherche permet de noter que les quatre (4) vice-présidents de l’Assemblée nationale issus du PDCI-RDA étaient (i) AKA Aoulé puis N’GOUAN Jérémie (Aboisso), (ii) COULIBALY Doulaye (Boundiali), (iii) AKA Véronique (Bongouanou) et (iv) TAGBO Netro René (Soubré). Les (4) secrétaires étaient N’ZI Eliane (Bocanda), KOUASSI Bodi Théodore (Diegonefla), BROU-KUA Marguerite (Abengourou) et vous-même KOUASSI Kouamé Patrice (Yamoussoukro). Enfin, pour la première fois de l’histoire du parlement ivoirien, une femme, OULAI Madelaine (Blolequin) a été nommée au poste de questeur. Il est donc heureux de voir que le Président du Groupe parlementaire a non seulement respecté les équilibres régionaux comme l’a enseigné le Président Felix HOUPHOUET-BOIGNY en plus de la parité homme/femme.

Pour en revenir à mon propos sur l’opportunité de votre démarche, en revanche, une chose est certaine… Porter une telle accusation publiquement est de nature à affaiblir la direction du Parti et à donner un coup de main à nos adversaires qui désespéraient de ne plus en trouver.

En plus d’être Président du Groupe parlementaire PDCI-RDA, le Professeur GUIKAHUE est le Secrétaire Exécutif du Parti, et à ce titre, un des principaux artisans aux côtés du Président Henri KONAN BEDIE, de la sauvegarde de la cohésion fraternelle et de l’unité au sein du PDCI-RDA que le pouvoir en place a juré de faire disparaitre. Entreprendre de le déstabiliser, c’est faire le jeu d’un RDR-RHDP en totale perte de vitesse, car conscient de sa majorité factice qui n’attend que d’être mise à nue à l’occasion des futures élections présidentielles.

Dans une Assemblée nationale dominée de la tête et des épaules par le RDR-RHDP grâce aux intimidations et à l’achat de conscience, qu’auriez-vous pu faire de mieux que le Professeur GUIKAHUE en tant que Président du groupe parlementaire du PDCI-RDA ? Quelles stratégies savantes auriez-vous déployées pour barrer la route au RDR-RHDP dans son projet de tripatouillage constitutionnel ?

Je peux comprendre qu’il puisse y avoir des récriminations, des frustrations, et tutti quanti raisons personnelles et que sais-je encore qui peuvent pousser à se rebeller. Mais que valent-elles vraiment face à l’enjeu principal qui est d’offrir aux ivoiriens une alternative crédible à la gouvernance chaotique du RDR-RHDP qui est faite de piétinements quotidiens du droit, d’intimidations et d’atteinte aux libertés, de gaspillage d’argent public et de détournement de fonds, d’un endettement massif et improductif, de rattrapage ethnique et de mise à mal de la cohésion sociale, de tricherie éhontée aux concours publics, de gestion approximative de la crise sanitaire du Coronavirus etc. le tout dans un mépris et une arrogance inédits et sans nom ?

Ce sont là, quelques tares de la gouvernance RDR-RHDP auxquelles doivent s’attaquer les cadres du parti, surtout ceux qui ont la capacité de « grimper à l’arbre pour cueillir les mangues afin de les ramener à la maison » comme ils le prétendent.

Il ne suffit pas d’être beau, jeune et d’avoir fait des études et une belle carrière professionnelle pour prétendre être Calife à la place du Calife. Tant s’en faut ! Dans le contexte politique actuel caractérisé par une adversité perverse, sans foi ni loi, nos militants ont besoin de leaders courageux, intelligents et prêts à en découdre, qui n’iront pas se cacher dans les jupes de leur maman au premier coup de semonce.

Voilà comment, cher Honorable, vous construirez votre légitimité de spécialiste « cueilleur de mangue », le messie tant attendu par les militants du PDCI-RDA. Ce n’est pas en vous attaquant gratuitement au Professeur GUIKAHUE que vous obtiendrez cette légitimité, si ce n’est pour prêter main forte à nos adversaires qui veulent détruire l’héritage politique du Président Félix HOUPHOUET-BOIGNY en leur donnant des « armes » supplémentaires.

Vous faites fausse route, à moins que ce soit à dessein et savamment orchestré par le grand stratège que vous prétendez subrepticement être… En effet, en qualité d’avocat, votre business model est de défendre des causes, souvent perdues et de recevoir vos honoraires d’agent de justice.

Quelles causes défendez-vous avec cette hargne qui frise la mission commandée ? Pour le compte de quel(s) client(s) agissez-vous ? Qui paiera vos honoraires ? Je ne saurais penser comme d’aucuns le supputent que vous êtes au « restaurant », et que période de confinement oblige, vous vous faites pour le moment livrer vos plats à domicile par Glovo ou Jumia Food (sans faire de publicité).

Je reste persuadé que votre éloquence intellectuelle n’est pas au service du commerce le plus vil en cette période d’achat de conscience et de couardise. Cher Honorable, concentrez donc vos énergies contre le RDR-RHDP, c’est là que vous êtes attendu. Le PDCI-RDA votre parti et ses militants vous en sauront gré.

Pour l’instant, mettons balle à terre, et conjuguons nos efforts pour vaincre la pandémie à coronavirus qui nous menace tous.

Avec mes salutations militantes.

Lire sur Yeclo

Comments

comments

What Next?

Related Articles