11202017Headline:

Côte d’Ivoire: Akoun crache ses verités«Affi n’est qu’un instrument du système Ouattara; Jamais le FPI ne se soumettra»

Laurent Akoun

Laurent Akoun a échangé ce week-end dans le 19ème arrondissement à Paris avec les militants du Front Populaire Ivoirien (FPI), comme indiqué par une source sur place à KOACI.

Au cours de la rencontre, le président délégué du parti des refondateurs a indiqué qu’il n’y avait qu’un seul FPI qui est celui incarné par LaurentGbagbo  après le congrès de Mama, avant de souligner qu’Affi N’ Guessan n’est qu’un instrument pour le pouvoir en place, pour casser la mouvance.

« «Affi  N’Guessan n’est qu’un instrument du système Ouattara. Mais ceux qui l’utilisent doivent savoir que le FPI est incassable. Le FPI est né pour s’attaquer au parti unique. Aujourd’hui nous battons pour faire bouger les lignes », a indiqué l’ancien député, avant d’ajouter.
« Il n’y a qu’un seul FPI. Le FPI qu’il dirige et qui est incarné par le président Laurent Gbagbo. Le FPI est né pour s’attaquer au parti unique. Aujourd’hui nous battons pour faire bouger les lignes de la dictature que connait notre pays Le FPI qu’il dirige et qui est incarné par le président Laurent Gbagbo. Le FPI est jaloux de la souveraineté de la Côte d’Ivoire. C’est ça qu’on appelle le patriotisme. C’est notre carte d’identité. Nous refusons la soumission et jamais le FPI ne se soumettra. »

Il est également revenu sur la participation du FPI aux futures élections locales mais pas à n’importe quel prix. Car selon lui, le découpage électoral a été mal ficelé et devrait être revu, une des conditions de la participation de son mouvement à ses échéances.

« Le parti dont la marque déposée est la violence s’est octroyé 30 sièges par un découpage complaisant et incongru dans le nord de la Côte d’Ivoire, là où il est quasiment impossible aux autres partis politiques de faire campagne », a dénoncé ce dernier.

Donatien Kautcha, Abidjan

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment