01162022Headline:

Côte d’Ivoire: Alassane Ouattara et Dominique se sont fait recenser

Le Recensement général de la population et de l’habitat (Rgph-2021), démarre ce lundi 8 novembre, sur toute l’étendue du territoire national et se poursuivra jusqu’au 28 novembre 2021. Le président de la République S.E. M. Alassane Ouattara et le première Dame Dominique Ouattara se sont fait recenser.

“Dans le cadre du Recensement Général de la Population et de l’Habitat, Dominique et moi, avons reçu, à notre domicile, les agents recenseurs, qui ont procédé à notre enrôlement.
J’invite nos concitoyens et tous les habitants de notre pays à prendre part à cette importante opération, qui nous permettra de mieux prendre en compte leurs préoccupations et d’investir de façon plus efficace dans les infrastructures socio-économiques,” a déclaré le président .

Initiée par le gouvernement, à travers le ministère du Plan et du Développement, l’opération vise plusieurs objectifs. Entre autres, améliorer la connaissance des caractéristiques démographiques et socioéconomiques de la population et de sa dynamique, en vue d’une meilleure prise en compte des questions de populations dans l’élaboration, la mise en œuvre, le suivi et l’évaluation des politiques et programmes de développement ; fournir des informations fiables et à jour sur l’effectif global de la population de Côte d’Ivoire, sa composition par sexe et par âge, ainsi que sa répartition spatiale par subdivision administrative et par milieu de résidence.

Le Rgph vise également à améliorer la connaissance des caractéristiques des habitations, des conditions de vie et de logements des ménages ; à contribuer à la connaissance de l’évolution future de la population ; à mettre à jour, la base de données géo-référencées, permettant de localiser avec précision, les populations, les infrastructures et équipements socioéconomiques ; à mettre à disposition, une base de sondage actualisée pour les enquêtes et à fournir des données démographiques et socioéconomiques pour le suivi des indicateurs.

D’un coût global de 23,9 milliards de F Cfa, l’opération mobilisera environ 40.000 personnes sur le terrain dont 28 500 agents recenseurs. Environ 60% du montant ont déjà été utilisés pour l’achat du matériel informatique, le salaire des agents, la charge de fonctionnement et l’expertise. Lors d’une séance de travail avec le Premier ministre, Patrick Achi, mercredi 3 novembre 2021, le Conseil national du recensement, qui regroupe plusieurs membres du gouvernement ivoirien, a planché sur les derniers obstacles en vue du bon démarrage de l’opération.

A l’issue de cette séance de travail, la ministre du Plan et du Développement, Nialé Kaba, a promis que toutes les dispositions sont réunies pour le démarrage de l’opération. « Les choses ont bien avancé. Le démarrage est prévu pour le 8 novembre 2021. Toutes les dispositions matérielles, humaines et financières ont été prises pour assurer le succès de cette opération. Tout le matériel de recensement, dont 40 000 tablettes, est déjà disponible », a-t-elle assuré.

Elle a aussi précisé que les activités de communication et de sensibilisation sont destinées au corps préfectoral, maillon essentiel du processus, pour encadrer les agents déployés sur le terrain.

La ministre du Plan et du Développement a par ailleurs précisé que la Côte d’Ivoire bénéficie dans le cadre de cette opération, de l’appui de la Banque mondiale, de la Banque africaine de développement (Bad) et de la Banque arabe pour le développement économique en Afrique (Badea).

A l’instar de tous les recensements généraux, le Rgph-2021, consistera à recueillir des données démographiques, sociales et économiques sur toute la population, vivant sur le territoire national. Aussi bien ivoirienne que non ivoirienne.

C’est une photographie instantanée de cette population, qui permettra de renseigner sur l’effectif de la population et sa structure (répartition, sexe, âge etc.), sur l’habitat et ses caractéristiques, sur les infrastructures et les équipements, etc.

Elle permettra de collecter des informations socio-économiques utiles à une meilleure connaissance des activités des populations.

Corriger les insuffisances du Rgph-2014

En Côte d’Ivoire, le Recensement de la population (Rp) est une opération qui se déroule tous les 10 ans. Toutefois, une évaluation du Rgph-2014, initiée par le gouvernement avec l’appui de l’Unfpa, a relevé un certain nombre d’insuffisances d’ordre technique, financier et politique.

Il est donc apparu important de reprendre cette opération en 2021 pour disposer d’une base de données actualisées, au moment où la Côte d’Ivoire s’attelle à mettre à jour ses statistiques économiques.

La Côte d’Ivoire initie actuellement de grandes opérations à caractère statistique telles que le Rp-2021, le registre national des personnes physiques (Rnpp), l’enquête sur le niveau de vie des ménages et l’adressage des rues, etc.

Le Rgph-2021 va fournir des informations socio-démographiques qui pourraient être utilisées pour améliorer le processus de réalisations de toutes les opérations en cours.

En outre, l’opération fournira des indications précieuses au processus d’identification et d’adressage des rues. Enfin, le Rgph-2021 mettra à disposition, une base de sondage pour les enquêtes inter-censitaires.

Une opération en 6 étapes…

Le recensement de la population se déroule en six étapes. A savoir : la cartographie censitaire, qui a pour objectif d’actualiser les répertoires des localités et des campements et de procéder au découpage du pays en zones de dénombrements, aire de travail d’un agent recenseur et d’obtenir une base de données géo-référencée ; le recensement pilote qui permet de tester les outils de collecte ; le dénombrement qui consiste à recueillir des données sur chaque ménage en vue de déterminer l’effectif total de la population, sa répartition suivant les caractéristiques géographiques et socio-démographiques ; l’enquête post-censitaire qui a pour objectif d’évaluer la qualité du recensement à travers l’exhaustivité de la couverture (exactitude des informations sur l’âge, le sexe etc.) ; le traitement des données qui consiste à assurer le traitement informatique de l’ensemble des données collectées.

Il permettra de disposer d’une base de données cartographiques et d’une base de données socio-démographiques et l’analyse des données et la publication des résultats et l’analyse des données qui permet de produire des documents portant notamment sur les résultats globaux définitifs du Rp-2021 d’une part et sur des analyses spécifiques (analyses thématiques, monographies régionales et études socio-démographiques urbaines).

En termes d’attente, cette opération devra permettre d’informer et sensibiliser les populations au recensement ; développer un climat favorable autour du projet ; expliquer aux différentes communautés l’intérêt de l’opération pour la localité, la région, pour elles et leurs familles.

Il s’agit aussi de montrer l’importance du recensement pour le bien-être des populations ; faciliter l’introduction des équipes de terrain dans les différentes localités ; obtenir l’adhésion des forces vives locales et des populations.

Sapel

Comments

comments

What Next?

Related Articles