10162017Headline:

Côte d’Ivoire-Alternance 2020, Cissé Bacongo (RDR): “Nous ne voulons pas nous arrêter à deux mandats”

Cissé Bacongo confirme ses intentions quant à l’alternance 2020. Ce cadre du Rassemblement des républicains (RDR) n’est pas dans une logique de céder le pouvoir au Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI).

Le PDCI devra encore attendre longtemps s’il veut que le RDR lui « cède » le pouvoir. Son grand allié, par l’intermédiaire de Cissé Bacongo, n’est pas disposé à lui faire la passe. Alors qu’il recevait les jeunes de son parti, l’ancien ministre de la Fonction et de la réforme administrative a été très clair sur ce sujet.

« Nous ne voulons pas nous arrêter à deux mandats. Je ne me suis pas battu de 1994 à 2011 pour deux mandats. On s’est battu pour être au pouvoir pendant longtemps », s’est exprimé le conseiller du chef de l’Etat. Des propos qui en disent long. Pour ce proche du président Alassane Ouattara, le RDR étant « un parti légalement constitué », il est tout à fait normal que cette formation politique ait « une ambition de conquérir le pouvoir et de l’exercer ».

« Aussi longtemps que nous n’avons pas renoncé à cette ambition, il va de soi que pour nous 2020 reste un objectif à atteindre c’est-à-dire qu’en 2020, le RDR soit encore au pouvoir », a précisé l’ancien ministre.

Notons que ce n’est pas la première fois que Cissé Bacongo s’illustre de la sorte. En mars dernier, il a fait une sortie qui a provoqué le courroux de certains militants du parti de feu Félix Houphouët-Boigny.

« Je n’ai pas entendu,-sans doute parce que j’ai pu être distrait à un moment ou à un autre,-le président Henri Konan Bédié subordonner son appel à une quelconque condition, notamment ce que vous appelez l’alternance en faveur du PDCI en 2020. Je ne l’ai pas entendu », avait indiqué l’ex-ministre.

Avant de poursuivre : « S’il y a un accord secret, ça veut dire qu’il n’est pas connu de tous. Il appartient aux éventuels signataires d’un tel accord de le rendre public. Pour ce que je sais et pour ce que j’ai entendu dire de la part du président de la République, il n’y a eu pas eu d’engagement secret ».

Il est donc clair pour Cissé Bacongo que le PDCI ne devrait pas s’attendre à une passe amicale de la part des Républicains.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment