11192017Headline:

Côte d’Ivoire: Alternance 2020, le RDR pousse fort Ouattara à se représenter

Côte d’Ivoire: Alternance politique en 2020, le RDR trouve le débat «malsain et inopportun» et pousse pour que Ouattara se représente

La question de l’alternance politique évoquée par la classe politique ivoirienne particulièrement celle du  RHDP qui devrait permettre une sorte de rotation au pouvoir entre les alliés de cette alliance politique à partir des élections présidentielles de 2020, semble-t-il, n’est plus à l’ordre du jour au Rassemblement Des Républicains (RDR).

En effet, suite au communiqué du bureau politique à l’issu de leur rencontre de concertation, mardi au siège du parti, à la rue Lepic, les instances du parti ont indiqué que « le débat sur la succession du Président de la République et la question de l’alternance en 2020 est malsain et inopportun », puisqu’en octobre 2015, le peuple de Côte d’Ivoire s’est exprimé par les urnes et a donné un second mandat jusqu’en 2020 au candidat du RHDP, le Président de la République Alassane OUATTARA, pour lui permettre de relever, avec un gouvernement RHDP, les défis du développement et de la réduction de la pauvreté ».

Alors que le PDCI-RDA, par la voix de son président, Henri Konan Bédié a annoncé que son parti présentera un candidat à l’élection présidentielle de 2020 voire en soutiendra un de rassemblement, ces propos sonnent comme une réponse à la déclaration du président du plus vieux parti ivoirien.

Ils affichent clairement la volonté du  RDR de présenter aussi un candidat qui est bien parti pour être le président actuel Alassane Ouattara.

Cela pourrait se concrétiser lors du prochain  congrès ordinaire du  RDR prévu du 09 au 10 septembre 2017.

Déplorant « le fait que certaines personnalités et rédactions de journaux insidieusement, appellent à la division au risque de fragiliser la cohésion du Groupement Politique  RHDP », le bureau politique a toutefois appelé le RHDP « à la sérénité et à s’engager résolument, dans la poursuite de la réalisation de ce grand projet politique, qu’est la construction du Parti Unifié, gage de paix et de stabilité de notre pays ».

Casimir Boh, Abidjan

koaci

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment