11212019Headline:

Côte d’Ivoire: Amadou Gon Coulibaly a de quoi à faire avant sa visite dans la région du Tonkpi

Du 24 au 26 octobre prochain, le premier ministre Amadou Gon Coulibaly visitera la région du Tonkpi. Pour cette visite officielle chaque habitant et surtout les militants et sympathisants du RHDP regroupés pour la plupart au sein des mouvements de soutien, entendent réserver un accueil des grands jours au fils du Poro.

« Le premier ministre vient dans le cadre du développement. On dit que la route précède le développement. Même si beaucoup est fait, nous avons des besoins cruciaux. Nous pensons bien qu’il vient pour lancer de nombreux projets de développement dont les travaux de la voirie de la commune de Man, les travaux de construction du nouveau CHR de Man et bien d’autres. Nous sommes heureux de le recevoir ici. Nous allons lui réserver un accueil fou pour lui dire merci pour tout ce que le gouvernement a fait et continue de faire. A savoir l’université, l’adduction en eau potable, la réhabilitation de plusieurs infrastructures scolaires et sanitaires. Nous serons mobilisés pour lui dire que nous voulons effectivement notre bitume à Man et les autres travaux d’envergure dans la région », indique Amadou Timité vice-président régional de la Coordination pour la Promotion du RHDP (CP RHDP).

Si à Man la CP RHDP tient au bitumage des rues de la ville, à Danané où le premier ministre assistera à un giga meeting de soutien aux actions gouvernementales, les soucis les plus ardents de la population demeurent la réhabilitation de la route Man-Danané, Danané-Zouhan- Hounien et la scission de la région du Tonkpi en deux, pour mieux bénéficier des retombées de la croissance économique.

« Nous sommes heureux de savoir que celui qui vient est notre allié. Notre souci le plus ardent, voir la région du Tonkpi scindée en deux. La région est vaste. Il faut la diviser en deux pour que nous puissions avoir une autonomie vraie. En plus, la route de Man à Zouan-Hounien passant par Danané n’existe que de nom. Plus de trois sur une route de 70 kilomètres entre Man et Danané, c’est inconcevable. Nous attendons beaucoup de cette visite. Nous sommes un peuple hospitalier, nous allons réserver un accueil à la hauteur de notre hôte », promet à son tour, un habitant de Danané.

Pour le manager régional du mouvement Agir pour Amadou Gon Coulibaly (AGIR AGC), Ernest Guiagon, ce jour restera à jamais gravé dans le cœur de chacun.

« Nous avons mis sur pieds un mouvement pour parler et chanter les louanges de ce monsieur qui longtemps nous a été présenté comme quelqu’un de méchant. Le cliché qu’on nous a présenté de lui est contraire à ce qu’il est en réalité. Nous allons lui montrer qu’il est chez lui à travers un accueil historique », soutient l’étalon noir de Biankouma.

Quant au maire de la commune qui recevra le meeting, ce jour sera, un jour mémorable.

« Je recevrai mon aîné ici dans la commune où j’ai été adopté. Je lui montrerai combien de fois ce peuple est accueillant et hospitalier. J’ai obligation de résultat vu la confiance que le peuple Dan a mise en moi. Nous avons la route Danané-Guinée qui est en finition. C’est une véritable opportunité qui s’ouvre à nos opérateurs économiques. L’arrivée du premier ministre sera un ouf de soulagement car j’ai foi qu’il laissera des traces indélébiles ici », renchérit Ouattara Lacina, maire de la commune de Danané.

La population du Tonkpi attend cette visite avec beaucoup d’enthousiasme vu les réalisations faites et les promesses qui seront exécutées sous peu.

avec 7info

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment