09262017Headline:

Côte d’Ivoire: Amani N’Guessan refoulé à la CPI par Gbagbo

Nouveau revers pour le Front Populaire Ivoirien (FPI) de la branche Pascal Affi  N’Guessan.

L’ancien premier ministre a depuis 2015 fait une demande à la Cour Pénale Internationale (CPI), pour rencontrer le détenu Laurent Gbagbo, chose que n’a accepté ce dernier jusqu’à ce jour.

Michel Amani N’Guessan qui a quitté dernièrement la direction de la mouvance dirigée par le député de Bongouanou sous-préfecture vient à son tour d’essuyer le mêmes revers.

Selon des sources proches des deux tendances (Ndrl Affi  –Sangaré), sa demande de rencontrer l’ex chef d’Etat ivoirien à la Haye aurait été rejetée par celui-ci.

Le camp Affi à travers leur media « Notre Voie » parle de manœuvres souterraines de la part des « Gbagbo ou rien ».

« Rencontre manquée avec Gbagbo, pourquoi Amani N’Guessan a échoué à la CPI. Tout sur le manœuvres souterraines », pouvait-on lire ce samedi à la une du media pro-Affi.

Pour l’autre camp il n’y a pas d’autres raisons et d’expliquer, « La chose est très simple à comprendre. Tous ceux que Gbagbo reçoit aujourd’hui à la Haye sont tous proches de Sangaré. Donc avant que Gbagbo ne vous reçoivent, il faudrait d’abord être reçu Abidjan par son bras droit (NDRL Sangaré), dans le cas contraire toutes vos démarches seront vaines », a lâché une figure importante du camp Sangaré  joint par KOACI.COM.

Avec l’échec d’Amani N’Guessan aux portes de la CPI, il serait peut-être temps que le camp Affi  N’Guessan se rende à l’évidence, que Gbagbo a fait son choix, d’ailleurs par la voix de l’ancien gouverneur de la BCEAO, Henri Dacoury Tabley, il a appelé ses partisans à rejoindre la nouvelle plate-forme de l’opposition, Ensemble pour la Démocratie et la Souveraineté (EDS).

Donatien Kautcha, Abidjan

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment