07192018Headline:

Côte d’Ivoire: Amichia François, de Treichville à toutes les autres villes du pays, à quoi servira concrètement un Ministère de la Ville dans le nouveau gouvernement ivoirien ?

Le nouveau gouvernement d’Alassane Ouattara vient de tenir son premier Conseil des ministres. Lors de cette réunion gouvernementale, le Premier ministre a mis un point d’honneur à définir les missions assignées à Albert François Amichia, le nouveau ministre de la Ville.

A quoi servira concrètement un Ministère de la Ville dans le nouveau gouvernement ivoirien ? Se poser une telle question est loin d’être fortuit dans la mesure où plusieurs autres ministères, déjà existants, s’occupent des différents aspects touchant les villes, agglomérations et autres bourgades ivoiriennes. Et pourtant, le président Alassane Ouattara a nommé Albert François Amichia à ce nouveau portefeuille du ministère de la Ville.

Même si la création de ce ministère suscite d’ores et déjà la polémique sur les rives de la lagune Ébrié, n’empêche que celui qui a été nommé à ce poste est une personnalité qui n’a plus rien n’à prouver en matière de gestion de ville et commune. Maire de Treichville depuis maintenant 22 ans et 6 mois, Amichia François a su faire de sa commune un véritable havre de paix, de salubrité et surtout de cohabitation pacifique entre cette population cosmopolite.

En outre, l’expérience du désormais ancien ministre ivoirien des Sports et des Loisirs en matière de gestion des collectivités territoriales est très éloquente :

Président du Forum Ivoirien pour la Sécurité Urbaine (FISU) depuis 1998;

Président du Comité Communal de Lutte contre le SIDA de Treichville de 2004 à ce jour;

Président de l’Union des Villes et Communes de Côte d’Ivoire (UVICOCI) de 2002 à 2013;

Vice-Président du Conseil d’Administration du Partenariat pour le Développement Municipal (PDM) de 2009 à 2012;

Président du Conseil des collectivités territoriales de la zone Union Economique et Monétaire de l’Afrique de l’Ouest (UEMOA) depuis avril 2012;

Président Régional pour les pays francophones du Réseau global des Villes plus sures depuis le 06 décembre 2012.

Le PM Gon Coulibaly définit les tâches du ministre de la Ville
A l’ouverture du Conseil des ministres de ce mercredi 11 juillet 2018, le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly a tenu à lever un coin de voile sur un certain nombre de questions, notamment celles qui concernent l’opportunité de la création d’un ministère de la Ville. Aussi, le chef du gouvernement a d’entrée indiqué qu’ « il y avait la nécessité de concevoir un gouvernement qui puisse faire face à un certain nombre de questions prioritaires et d’actualités que nous avons connu au cours des derniers mois. »

Poursuivant, il a ajouté : « Nous avons également la question du désordre urbain, de la planification urbaine et de la qualité de vie de nos concitoyens dans nos villes. Cette problématique a amené le chef de l’Etat à souhaiter que nous ayons un ministère de la Ville. » Répondant à un journaliste d’un média public ivoirien concernant les attributions réelles dudit ministère, le PM, par ailleurs Maire de Korhogo, a déclaré :

« Je voudrais dire que nous sommes un pays à fort taux d’urbanisation. Nous avons pas mal de nos compatriotes qui sont en ville. Et les problèmes de la ville sont extrêmement complexes. Il touche donc plusieurs ministères. Vous avez la question de l’urbanisation, la question de la mobilité urbaine, la question du désordre urbain que l’on peut constater, la question de l’embellissement des villes etc… »

« Il nous est apparu nécessaire que nous devons améliorer la qualité de vie de nos villes. Cela a nécessité la création d’un ministère transversal par nature qui aura à travailler avec le ministère de la Construction et de l’Urbanisme, pour les problématiques d’urbanisation, avec le District d’Abidjan pour un certain nombre d’éléments qui sont gérés par le district, avec le ministère des Transports pour ce qui est de la mobilité dans nos villes. Donc c’est un ministère important, mais transversal. »

Il a par ailleurs donné un exemple des différentes missions du ministère pour mieux se faire comprendre dans ses explications : « Ce ministère à la mission d’assister et de conseiller les villes, districts et communes de Côte d’Ivoire dans leur planification en liaison avec le Ministère de l’Intérieur qui a la tutelle de toutes ces entités. Il aura la mission de suivre, en liaison avec le ministère de la Construction, de l’Urbanisme et du Logement, les questions liées au plan d’urbanisme et de développement des villes. La question de la planification et du développement des infrastructures socio-culturelles urbaines sera elle aussi regardée en liaison avec les départements ministériels techniques concernés. Il y aura des questions comme l’adressage des rues qui est en train d’être mise en place par le ministère de la Construction. Le ministère de la Ville devra donc être associé à tout ce travail. »

Pour conclure, le PM a donc demandé de retenir tout simplement la volonté du chef de l’Etat et du gouvernement de faire en sorte que la qualité de vie dans les villes ivoiriennes s’améliore. Et pour cela, c’est une problématique en soi qu’il faut prendre à bras le corps pour permettre de répondre aux préoccupations quotidiennes de « nos concitoyens ».

 

afrique-sur7.fr

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment