03042021Headline:

Côte d’Ivoire: Amon-Tanoh se réconcilie avec Ouattara, Nathalie Yam réagit

L’activiste Nathalie Yamb s’en est violemment prise à l’ancien ministre ivoirien, Marcel Amon-Tanoh, après que ce dernier a demandé pardon à Alassane Ouattara.

Les choses ont bougé en Côte d’Ivoire, ces dernières heures. L’ancien ministre des affaires étrangères de Côte d’Ivoire, Marcel Amon-Tanoh, a ravalé sa vomissure, en demandant pardon à Alassane Ouattara. « J’ai conscience d’avoir profondément heurté le chef de l’Etat, à qui je tiens à présenter publiquement mes sincères excuses, et à exprimer mes regrets aux ivoiriens », a indiqué Amon-Tanoh.

A la suite de la publication de la déclaration d’Amon-Tanoh, la très remuante activiste et conseillère de Mamadou Koulibaly, président du parti LIDER, Nathalie Yamb, a exprimé tout son dégoût vis-à-vis de l’homme. « Marcel Amon-Tanoh, le trait d’union entre la lâcheté et l’à-plat-ventrisme, qui demande pardon à Ouattara, pour revenir dans la mangeoire, c’est la chose la plus hilarante que j’ai lue depuis ce matin », a-t-elle tweeté lundi.

Marcel Amon-Tanoh l’enfant prodige ?
Amon-Tanoh, ex-chef de la diplomatie de Côte d’Ivoire et ancien membre influent du gouvernement de Ouattara, a rendu sa démission de son poste pour raison de divergences avec le président. En effet, les frictions sont parties de la désignation de l’ancien Premier ministre, maintenant décédé, Amadou Gon Coulibaly, comme candidat du RHDP à la présidentielle du 30 octobre dernier.

Amon-Tanoh et certains cadres du RHDP n’ont pas digéré ce choix de la part de Ouattara et, pour marquer leur désaccord, Tanoh, qui prétendait également au fauteuil, a démissionné. Il a rejoint les rangs de l’opposition, mais l’aventure n’a pas été concluante pour la coalition. L’ancien ministre des affaires étrangère a donc décidé de présenter ses excuses pour un éventuel retour au sein du RHDP. Reste à savoir si son ex-famille politique veut encore de lui.

beninweb.tv

Comments

comments

What Next?

Recent Articles