03252017Headline:

Côte d’Ivoire: Anaky Kobena crache ses verites à l’entourage de Bédié et de Ouattara/Ce qu’il dit

anaky

Anaky «frappe» dans l’entourage de Bédié et de Ouattara et annonce sa participation aux élections à venir

Anaky Kobena est convaincu que toutes les personnes qui au PDCI comme au RDR gravitent autour de Ouattara et de Bédié seront tôt ou tard désillusionnés.

«Tous ceux même qui, au PDCI comme au RDR, gravitent et jouent les fidèles et « bons petits » autour de Bédié et Ouattara, en se prenant pour des princes héritiers, des ducs, des comtes ou des barons risquent eux-mêmes d’avoir un jour un réveil douloureux, lorsqu’ils réaliseront qu’ils ne sont pas forcément du sang bleu de la dynastie que veut reconstituer Bédié ! Ils ne sont pas — n’ont jamais été et ne seront jamais — éligibles au trône présidentiel tel que Bédié conçoit les choses !, » déclare le fondateur du Mouvement des forces d’avenir dans une interview en notre possession.

«Quoi que puissent déclarer les « grands » N’Guessan Joël, Koné Kafana Gilbert, Cissé Bacongo et même le preux Amadou Soumahoro, si Bédié a lancé l’appel de Daoukro sans consultation ni avis préalable de qui que ce soit au PDCI, c’est que, la contrepartie était déjà scellée, » poursuit l’ancien allié du RHDP.

Selon lui, si Bédié a accepté et réussi à faire avaler le serpent boa aux millions de militants et sympathisants du PDCI, ce n’est pas Ouattara qui ne parviendra pas à faire ingurgiter un ver de terre à son cercle de fidèles, lui le grand gagnant à savoir un second mandat inespéré.

Anaky Kobena estime que l’analyse statistique des résultats de la Présidentielle d’octobre 2015 remportée par le candidat du RHDP, montre bien qu’un candidat officiel du PDCI l’aurait battu et serait le nouveau Président.

«Ce n’est donc pas une simple faveur ou un simple deal que Bédié a pris sur lui de faire, mais une véritable offrande sacrificielle de société mystique ! Alassane Ouattara exécutera en retour son engagement, point barre ! » a-t-il martelé.

Comme s’il voulait régler ses comptes avec le président du PDCI-RDA, le fondateur du MFA s’est prononcé sur l’appel de Daoukro qui serait à l’origine de son départ du RHDP.
«Par rapport à l’appel de Daoukro lancé par Bédié, nous avons vu se dégager au sein du PDCI-RDA une forte résistance, avec entre autres des personnalités comme Essy Amara et Charles Konan Banny. La vision qui les a animés et le souffle qu’ils ont fait passer sur tout le PDCI-RDA montrent bien que de Konan Bédié à Houphouët, il y a un abime. C’est même comme deux mondes différents, » a expliqué Anaky.

«Banny et Essy ont eu le cœur de plus de 80% du PDCI pour eux, et c’est l’un des deux qui serait aujourd’hui au palais si le décor n’avait pas été miné au-delà du pensable,» a-t-il ajouté.

Anaky Kobena a évoqué le sujet relatif à la réconciliation nationale. Selon lui Ouattara et le RDR ne gagnent rien à maintenir en détention encore près de 500 prisonniers politiques dans des conditions dégradantes et inhumaines.

Il annonce enfin sa participation et celle de sa formation politique aux prochaines échéances électorales à condition selon lui, que ce qui a constitué un blocage à la participation à la récente élection présidentielle, à savoir l’obtention du pouvoir Ouattara d’accepter d’engager avec l’opposition politique et la société civile des discussions qui auraient abouti à un consensus sur les reformes devant assurer des élections saines et vraiment démocratique, soit enfin levée.

Wassimagnon, Abidjan

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment