06202018Headline:

Côte d’Ivoire, Anyama: le mauvais traitement salarial bloque les travaux du stade olympique à Ebimpé

 Il y a eu une brouille, hier sur le site du Stade Olympique à Ebimpé dans la commune d’Anyama entre les manœuvres ivoiriens et leurs employeurs, les chinois.

Cette situation a occasionné l’arrêt des travaux sur le chantier qui semble évoluer bien comme l’avait affirmé le ministre des sports lors d’une visite de terrain en fin d’année.

Nous apprenions ce jour d’une source proche des ouvriers ivoiriens que le mauvais traitement salarial dont ils seraient l’objet serait à l’origine du soulèvement d’hier.
Cette source a précisé que les choses sont finalement rentrées dans l’ordre puisque des promesses leur ont été faites, à savoir augmenter la paie journalière.
«Nous sommes exploités par les chinois qui refusent de nous payer. Nous percevons 1000 FCFA par jour au lieu de 4000 FCFA comme convenu » a dénoncé la même source sous le couvert de l’anonymat.
Vrai ou faux ! Nous avons essayé de rentrer enfin en contact avec les responsables chinois mais en vain.
Le lancement des travaux de ce stade Olympique devant accueillir la CAN 2021 qui se jouera en Côte d’Ivoire s’est fait par le Premier Ministre Daniel Kablan le 22 décembre 2016.
Enfin la construction de cette Cité Olympique a permis entre autres la création d’emplois directs et indirects avec la présence de 1000 ouvriers Ivoiriens et 600 ouvriers Chinois.
SOURCE: Koaci

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment