10232017Headline:

Côte d’Ivoire: Après Bouna,encore Daloa est paralysée par un conflit entre habitants et transporteurs

bagarre-abidjan

A peine une semaine après le conflit à Bouna qui a fait 30 morts, un nouveau conflit à venir est signalé à Daloa.

Cette fois ci il n’est pas d’ordre agricole mais urbain. En effet, la tension est montée d’un cran depuis lundi après qu’un syndicaliste de “badjan” (taxi de l’interieur, ndlr) ait tiré, heureusement sans le tuer, au fusil sur un jeune chauffeur de tricycle.

La ville est paralysée par un conflit qui oppose les habitants aux transporteurs. Est demandée à ces derniers une baisse de leurs tarifs en menace de bloquer leurs activités. Un ultimatum a été lancé aux badjans qui pour leur part n’acceptent pas la concurrence des tricycles.

Interpellé et au regard de la menace, le sous préfet deBediala a reçu lundi soir une délégation de la chefferie et des jeunes mais la négociation n’a pas abouti. La position reste la même, baisse des tarifs ou menace sur les activités des badjans.

Les habitants sont depuis mardi soir entrain de s’organiser avec les tricycles pour répliquer à l’attaque au fusil du lundi.

A suivre…

Amy Touré, Abidjan

koaci

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment