10312020Headline:

Côte d’Ivoire: Après leur mouvement d’humeur, les soldats mécontents d’Akouédo « mis aux arrêts et menacés de radiation »

Archives
Mouvement d’humeur hier, à Akouédo – L’Etat major frappe fort

Très tôt ce matin aux environs de 6 heures, un groupe de soldats du grade de 1ère et 2ème Classe, estimant pouvoir bénéficier de privilèges particuliers, sont sortis pour ériger des barrages au Nouveau Camp d’Akouédo. Devant ces actes qui sont des fautes graves et des manquements à la discipline militaire, l’Etat-major général des Forces républicaines de Côte d’Ivoire a pris les mesures suivantes :
Il a été procédé à un dégagement systématique de force de ces barrages érigés autour du Nouveau camp d’Akouédo. Les concernés ont été immédiatement mis aux arrêts et subiront la rigueur de la discipline militaire qui sanctionne de tels agissements, à savoir : La Radiation pure et simple des rangs des Armées. Le Chef d’état-major général des Forces républicaines de Côte d’Ivoire, tient à souligner que dès 07 heures ce jour, suite aux mesures d’urgences prises, le calme est revenu.

Fait à Abidjan,
le 18 Décembre 2014
NB :Le titre et le surtitre sont de la rédaction

 

Comments

comments

What Next?

Recent Articles