07162019Headline:

Côte d’Ivoire/Assemblées Parlementaires de la Francophonie: Guillaume Soro a subi une grosse humiliation à Rabat

L’ex-président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire, Guillaume Soro, a subi une grosse humiliation à Rabat, ce vendredi 14 juin 2019. Le bras de fer qu’il a voulu engager s’est soldé par sa défaite.

Tout commence quand Guillaume Soro reçoit un message du président en exercice de l’APF lui demandant de ne pas venir dans la salle compte tenu de la présence de la délégation ivoirienne conduite par l’actuel président de l’Assemblée nationale, Amadou Soumahoro.

Soro dit niet et s’invite dans la salle. Il est soutenu par le secrétaire général de l’APF qui indique que Soro a un mandat pour participer aux travaux. Amadou Soumahoro émet une vive protestation. « Qui lui a donné mandat ? », interroge-t-il. La question embarrasse l’Assemblée. Le président de l’APF, qui avait prévu ce scénario, se retire de la salle dans une salle annexe. Il convie, un à un, les présidents des Assemblées parlementaires à un huis clos.

Guillaume Soro constate que la salle où il se trouve se vide progressivement. Il fonce dans la salle annexe et force le passage, en vain. Finalement, les présidents des Parlements décident que Soro ne participent pas aux travaux. Il est prié de quitter les lieux. Mis en difficulté et humilié, il fait un tweet moqueur à l’endroit d’Amadou Soumahoro.

Pour atténuer l’effet de cette humiliation, son Directeur de communication publie un communiqué dans lequel il tente de faire croire que son patron a choisi de quitter la salle pour éviter un incident diplomatique.

Lire sur Aminata 24

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment